Du centre de vaccination du Vigan …

Ce mardi 16 février, une réunion d’information s’est déroulée, à l’hôpital local du Vigan, sur la campagne de vaccination, présidée par la directrice, Séverine Jaffier. La maire, Sylvie Amal, Antoine Brun d’Arre, François Joubert et Guilhem Commeihnes ont assisté à ce rappel de procédures. Cette nouvelle autorisation préfectorale fait suite à une volonté de couverture vaccinale du Pays Viganais, éloigné des autres centres de vaccination du Gard jusqu’alors ouverts.

Il faudra de la patience…

Séverine Jaffier a rappelé « Le bon fonctionnement de cette campagne vaccinale est dû à la synergie entre l’hôpital, les communes, les médecins libé-raux, et les infirmiers. C’est une dynamique entre établissements publics, privés, et élus. »

Pour sa part, Antoine Brun d’Âne affirme : « Toutes les personnes qui le souhaitent seront vaccinées mais il faudra être patient. »

La procédure est à la fois simple et stricte. Les patients ont l’obligation, de prendre un rendez-vous par Doctolib, pour se faire vacciner. En cas d’impossibilité pour des raisons de barrières numériques,

  • pour les patients âgés de 75 ans révolus, devront appeler la mairie de leur domicile, en précisant, leurs nom et prénom, leur date de naissance, et leur commune d’appartenance.
  • Pour les patients de moins de 75 ans, à haut risque selon la liste officielle, ils devront s’adresser à leur médecin traitant, qui déterminera s’ils répondent aux critères préconisés ; à l’issue de cet examen, un certificat médical, leur sera délivré.

… et du civisme

M' »‘ Jaffier insiste sur le fait que « le centre de vaccination, ne prendra pas en charge les personnes qui ne seront pas éligibles ».

De plus il est très important que la population concernée fasse preuve de civisme ; le respect des heures de rendez-vous est très important, et le deuxième vaccin, qui a lieu 28 jours après la première injection, doit être impérativement honoré par les patients, sous peine de pénaliser lourdement tout le système de vaccination.

L’hôpital local du Vigan ert reconnaissant envers le directeur du CHU de Nîmes, M. Best, qui a mis tout en oeuvre afin que ce centre de vaccination puisse voir le jour, dans le bassin du Pays Viganais.n oeuvre afin que ce centre de vaccination puisse voir le jour, dans le bassin du Pays Viganais.

Source ML du 20/02/2021

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.