Vilains tricheurs !

Vous vous rendez compte : truquer des élections municipales … et au Vigan !

Nous sommes le 10 juillet 1896 et l’on apprend que le Conseil de préfecture de Nîmes vient d’annuler les élections municipales qui se sont déroulées dans notre bonne ville du Vigan , il y a quelques semaines.

En effet, il s’agissait, les 3 et 8 mai 1896, d’élire 17 conseillers communaux. Bien entendu, il y avait plusieurs listes dont celle du parti républicain et celle des conservateurs partisans de l’Ancien Régime.

Résultat de cette épisode : Les élus sont tous des conservateurs , pas un seul républicain. Le nouveau maire élu les jours suivants est Monsieur Gay.

Oui mais  …  les trompettes républicaines ont sonné l’alarme et le Conseil de préfecture du Gard est appelé à examiner la situation. Quels sont les faits signalés ?

  • pour les opérations de vote, aurait été nommé comme assesseur, un électeur aveugle, “dans le but d’enlever la majorité dans les bureaux du parti républicain
  • de faux émargements auraient été pratiqués sur les listes fin de faire concorder le nombre des votants avec celui des bulletins trouvés dans l’urne

Vérifications effectuées et faits avérés, les scrutins en cause sont annulés. Au mois d’août suivant, nouvelles élections et cette fois, pas de “malfaçons”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.