Un devoir de vacances …

Nous voici au seuil de la période la plus estivale de l’année. Le monde politique s’assoupit quelque peu (ça reste à prouver !) et les citoyens vont regretter (?) pendant quelques jours les joutes de nos élus.

Vous risquez de vous ennuyer … C’est pourquoi je vole à votre secours !

La mairie du Vigan n’échappe pas à ces joutes et ce fut le cas le 28 juin à propos de cette remarquable résolution n°7.

Je vous soumet donc cet exemple d’incohérence politicienne.

*******

Pour mémoire : la résolution n°7 propose l’octroi d’une subvention dans le cadre d’études spécifiques sur les économies d’énergie (nous y reviendons)

Etat des lieux (Conseil du 28 juin)

Présents : DOULCIER E, ARNAL S, LANGET C, COZZA A, GARRIGUES A, LESTRAT J, BOUDARD C, SAUVEPLANE D, VIMPERE C, DE PEYER Y, BOISSON P, GIROMPAIRE L, CIECKO C, ALAZARD S, PUECH E, ROUQUETTE C, GERVASONI G, TRIAIRE JMULLER P( à partir de la délibération n°3)

Ont donné procuration : A DENTAN à A GARRIGUES,  J MAZUIR à E DOULCIERC PIBAROT à ARNAL  J PASCAL à J TRIAIRE
Excusés : P GOETZINGER, L AUDREN, N GROS, P DRUYER

Majorité municipale (liste Doulcier), Elus d’opposition (liste Gervasoni et liste Druyer)

Surlignés en jaune : le maire et ses adjoint(e)s … ou ce qu’il en reste puisque, en 2014, ils étaient 9 pour 6 aujourd’hui …

Passons aux choses sérieuses

L’ordre du jour se déroule comme prévu et l’on arrive à la résolution n°7 : présentation de la résolution, débat (nous y reviendrons en septembre) et vote

Voici le résultat du vote tel que présenté dans le relevé des décisions du 28 juin  par la mairie sous le contrôle de Chantal Vimpère élue secrétaire de séance pour le Conseil du 28 juin.

  • “Le conseil municipal, à la majorité des membres présents, 5 CONTRES ( Anne-Laure GARRIGUES, Alexandre COZZA, Anne DENTAN, Sophie ALAZARD, Christiane ROUQUETTE) et 7 ABSTENTIONS ( Christian LANGET, Jacques LESTRAT, Chantal VIMPERE, Yvette DE PEYER, Lionel GIROMPAIRE, Jean-Robert TRIAIRE, Jean-Luc PASCAL)
    – APPROUVE le principe et les modalités de l’aide financière concernant les audits énergétiques simples en copropriété,
    – AUTORISE le Maire ou son représentant à signer l’ensemble des documents s’y rapportant et de faire procéder au versement des aides.”

Résultat apparent du scrutin

sur 27 conseillers, 23 étaient présents ou repérsentés

5 ont voté contre dont deux adjoints sur cinq et trois conseillers de la majorité municipale

7 se sont abstenus dont un adjoint sur cinq , quatre conseillers de la majorité et deux conseillers de l’opposition (sur les trois présents)

Résumé :

sur 27 conseillers 4 excusés qui ne votent pas, et 23 présents ou représentés qui votent

5 votes “contre”, 7 abstentions,  en restent 11 qui sont supposés avoir voté “pour” mais on n’en sait rien car leur nom ne figurent pas dans le document et même pas  si ils ont voté ou pas!

Mais je vous vois froncer les sourcils … quelque chose qui ne va pas ? Y a du flou, dîtes-vous ? Vous connaissez : quand il y a un flou, y a un loup ! D’autant que le maire en personne a défendu avec conviction cette résolution.

Bonus dans le rayon des acrobaties

S’ajoute à ce vote surprenant quelques anecdotes :

3 adjoints sur 5 qui votent contre ou abstentention

3 conseillers de la majorité qui votent contre  et 4 qui s’abstiennent

dans l’opposition sur 3 , deux abstentions … et un pour

et puis dans  la majorité, un conseiller qui aurait voté contre et aurait été classé dans les abstentions ( à vérifier) tandis qu’un adjoint de la même mouvance partisane aurait voté pour …

On savait que, depuis quelque temps, la municipalité claudiquait quelque peu mais qu’on se rassure : il  reste tout de même une dizaine d’élus  pour sauver cette intéressante résolution !

J’ai parlé de “devoir de vacances” (pas de “devoir de vacance”) : profitez de cette période estivale pour essayer de comprendre le fin mot de cet épisode.  Pour le reste, le temps y pourvoiera.

8 Commentaires

  1. Reprenons le calcul :
    27 au conseil moins 4 absents excusés = 23 ce qui place la majorité à 12? oui à 12!
    23 – 5 – 7 = 11
    Le vote de cette résolution n’a donc pas obtenu la majorité.
    Comment on dit ? il y a eu saucissonnage?

  2. vous omettez de préciser alors je le fais:
    23 présents ou excusés ayant donné procuration dont on retranche 5 votes contre et 7 abstentions ce qui fait bien 11 pour sauf erreur ou omission dans le compte rendu ce qui est fréquent . 11 ce n’est pas la majorité sur 23 ; la délibération est pas valable

  3. Attention, voici ma lecture du présent vote… la majorité pour le vote d’une délibération se compte sur les suffrages exprimés … donc on enlève les abstentions et on ajoute les procurations (si il y en a)
    Ici :
    présents 19
    votants 23
    23-7 (abstentions) = 16 donc majorité à 16/2 +1 = 9
    résultat du vote : pour 11 et contre 5
    délibération adoptée valablement

  4. Monsieur Chatard,
    Vous si vous étiez maire d’un village et que lors du vote d’une décision ayant trait à l’urbanisme, votre adjoint délégué à l’urbanisme s’opposait à vous et votait contre que feriez vous?

  5. Là ça devient un devoir de philo … L’habitude actuelle dans ma collectivité support est d’ajourner le vote et de reprendre la pédagogie hors Conseil.

  6. OK à condition que les 11 “POUR” aient voté à main levée comme prévu dans la loi en choisissant le vote à main levée.
    Vote à main levée pour les ” POUR” pour les “CONTRE” et les abstentions, pour diverses raisons.
    Piètre résultat, 11 “POUR” sur un effectif de 27 élus de la commune du Vigan.

  7. Bien aussi de dire si c’est la convention qui a été votée après sa lecture ou juste un pouvoir accordé au maire lui donnant tout pouvoir pour attribuer ce qu’il veut à qui il veut comme il le veut… ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.