Tous contaminés aux métaux lourds !

Les Français sont tous contaminés aux métaux lourds 

Selon les résultats d’une étude menée par Santé Publique France, 97 à 100 % des Français, y compris les enfants, sont contaminés aux métaux lourds.
Mercure, nickel, cuivre ou encore arsenic. Selon une étude de Santé publique France, de nombreux métaux lourds sont présents dans l’organisme des Français, aussi bien chez les adultes que chez les enfants. Et cela a des conséquences néfastes sur la santé : cancer, maladie chronique ou encore déficience immunitaire.
97 à 100 % des Français contaminés aux métaux lourds
C’est donc un constat angoissant que dresse cette étude menée sur un échantillon représentatif de la population française. En tout, 2 503 adultes et 1 104 enfants y ont pris part. Les prélèvements d’urine, de sang et de cheveux ont permis de mesurer la présence de 27 métaux.Ainsi, selon le rapport publié le 1er juillet, 97 à 100 % des Français sont contaminés aux métaux lourds. Pire : les niveaux de contamination pour 25 métaux sont plus élevés en France que dans la plupart des pays européens et d’Amérique du Nord, les deux exceptions étant le cuivre et le nickel.

Si l’on regarde plus en détail, les niveaux de consommation au chrome, à l’arsenic et au cadmium augmentent par rapport à une précédente enquête réalisée en 2006-2007. En revanche, pour la contamination au nickel et au mercure, Santé publique France note une stagnation des niveaux mesurés.

Poissons, tabac et céréales en cause

Alors pour quelles raisons ces métaux lourds sont-ils présents dans l’organisme des Français ? Selon Santé publique France, la présence de mercure, d’arsenic, de chrome et de cadmium est due à la consommation de produits de la mer dont les poissons. Manger des céréales influence le niveau de cadmium et les légumes issus de l’agriculture biologique celui en cuivre.

Par ailleurs, d’autres explications existent selon Santé publique France : les plombages dentaires augmentent la présence de mercure, le tabac celle en cuivre et en cadmium et les implants médicaux accroissent le taux de chrome.

Comment réduire l’exposition aux métaux lourds ?

Et pour réduire l’exposition aux métaux lourds, Santé publique France recommande de diversifier son alimentation, notamment en poisson. Concrètement, l’organisme conseille de manger 2 fois par semaine du poisson, dont 1 fois un poisson gras et de varier les espèces.

De même, il incite les Français à ne plus fumer. Car chez les adultes, le tabac provoque une hausse de « plus de 50 % d’imprégnation chez les fumeurs », selon le rapport. Et même les personnes exposées au tabagisme passif sont concernées pour cette exposition au cadmium.