Olga en action

Conversation matinale avec mon amie Olga.   Eller m’a dit qu’elle commençait à y voir plus clair et que, si les contours étaient encore un peu flous, la nature des choses .se précisait.

Des ombres apparaissent, marquant la  fin d’une longue attente. Ombres masculines plus que féminines dans les deux groupes qu’elle a pu observer dans sa boule cristalline. Sans doute les décideurs avec des profils variés : chefs d’entreprise, retraités, fonctionnaires, enseignants. Beaucoup de nouvelles têtes et quelques revenants des temps anciens.

Des sensibilités variées, chacun se référant à sa propre chapelle, ce qui se traduit pas des chassés-croisés  entre les deux groupes localisés pour l’instant. Ma sereine Olga se plut à philosopher quelque peu  en me disant : ” La conquête du pouvoir n’est pas chose aisée. C’est tant et plus le risque d’y perdre plus qu’on y gagne.”

En conclusion, elle a émis, avec quelque hésitation, ce qu’elle a appelé une “évaluation” : il y a vingt sept sortants qi se représenteront ou pas en mars. Au lendemain du scrutin final, elle “voit”au moins quatorze nouvelles têtes sur les vingt sept du nouveau conseil. C’est un pronostic risqué si tôt mais, tous comptes faits, je suis assez d’accord avec elle.

  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.