De la biodiversité française ….

L’extinction massive de la biodiversité menace la planète dans son ensemble et la France en particulier.

Les chiffres publiés chaque année par l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) aident à prendre la mesure de la situation, qu’il s’agisse des atteintes aux milieux et aux espèces ou des pressions exercées par la société.

Comment la biodiversité évolue-t-elle en France ?

L’ONB rappelle qu’un cinquième seulement des habitats dits d’intérêt communautaire (prairies, dunes, marais, chênaies…) présente un état favorable à la vie des espèces qu’ils abritent et, souvent, cette situation se dégrade : de 2000 à 2010, les prairies ont reculé de 7,9 %. Pour les milieux aquatiques, moins de la moitié des eaux de surface (44 % en 2015) est dans un bon état écologique.

Dans ce contexte, un quart (26 %) des 5 073 espèces animales et végétales évaluées présentent un risque de disparition sur le territoire, ce taux grimpant à 40 % outre-mer.

En métropole, les populations d’oiseaux des champs ou nichant dans des bâtiments ont reculé d’un tiers depuis 1989. Seules les espèces forestières ont connu une reprise. Pour les chauves-souris, le recul est encore plus spectaculaire : 38 % sur dix ans.

Le maintien ou le retour de quelques grands prédateurs (loup, lynx, ours) n’est pas vraiment une consolation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.