Nouvelles flash du 20 janvier : Denis Bouad, vaccinations Gard, couvre-feu, impôts, masque FFP2,

Extraits presse et médias

CRISE SANITAIRE Denis Bouad plaide pour des mesures adaptées aux problématiques de chaque territoire

Le sénateur gardois Denis Bouad demande au Gouvernement d’adopter une stratégie de lutte contre la propagation du virus qui colle au plus prêt de la situation de chaque département.

La semaine dernière, Denis Bouad interpellait le ministre de la Santé, Olivier Veran, au sujet de la stratégie vaccinale et lui rappelait que  »les élus locaux, les maires, les conseillers départementaux ou encore régionaux ont su s’adapter et répondre aux besoins de leurs administrés ces derniers mois. Ce que l’on dénomme « le bon sens des élus » a pris ici toute sa signification et nul doute que cette proximité serait un réel atout pour amplifier la campagne de vaccination »

Depuis les annonces du Premier ministre, Jean Castex, lors de la conférence de presse du 14 janvier, « je constate qu’il y a un infléchissement de la part du Gouvernement qui entend associer davantage les collectivités territoriales et plus largement l’ensemble des acteurs de la santé dans nos territoires, enchaîne l’élu. Car sans une vaccination massive et rapide, nous ne sortirons pas de cette crise majeure qui a déjà fait beaucoup de dégâts. Et je serai attentif avec mes collègues du groupe socialiste du Sénat à ce que le Gouvernement tienne effectivement les promesses du calendrier vaccinal. »

Après la mise en place du couvre-feu généralisé à l’ensemble du territoire, « dès lors de nombreux élus et citoyens de départements peu impactés par l’épidémie ont vivement réagi à une mesure jugée  « arbitraire ». Ce ressentiment est, de mon point, de vue légitime. C’est pourquoi aujourd’hui, je m’inscris dans les propositions portées par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, qui avance un certain nombre de pistes particulièrement intéressantes pour combiner le contrôle du virus et des mesures justes et adaptées garantes du maintien d’une certaine activité. »

Et de rappeler que Carole Delga propose notamment  »de concilier une mesure de solidarité nationale responsable : un confinement généralisé le dimanche, tout en territorialisant les mesures plus restrictives de couvre-feu à 18h et de confinement le week-end entier. Lorsque la circulation du virus est faible, il ne me semble pas cohérent d’imposer des restrictions qui bousculent totalement l’organisation des familles, des salariés. »

« J’adhère pleinement à ces propositions car je souhaite qu’avec une adaptation des mesures à l’échelon départementale, nous puissions à tout prix éviter un confinement total qui serait sans nul doute dramatique, fait savoir le sénateur Bouad. Les élus locaux ne s’opposent pas au Gouvernent. Ils ne sont pas le problème mais sont, sans nul doute, une partie de la solution. »

************************************

Gard : où se faire vacciner depuis ce lundi 18 ?

La campagne de vaccination s’étend aux plus de 75 ans ce lundi 18 janvier. 

Dès lundi, les personnes de plus de 75 ans pourront recevoir la première injection du vaccin. Voici la liste des six centres de vaccination répartis sur le département.

Conformément aux décisions gouvernementales et aux orientations fixées par la Haute autorité de santé (HAS), la population est vaccinée selon un calendrier priorisant les personnes âgées résident en Ehpad et unités de soins longue durée, ainsi que les professionnels de santé y travaillant. Pour accélérer la mise en œuvre du dispositif, une deuxième phase de vaccination démarre ce lundi 18 janvier.

Qui peut se faire vacciner depuis  ce lundi  18?

Les personnes âgées de 75 ans et plus, et celles ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque en cas de contamination par le virus – auquel cas, elles doivent présenter une ordonnance médicale pour recevoir le vaccin.

Où se faire vacciner ?

À Nîmes :

CHU de Nîmes, 286 rue du professeur Robert Debre, 30900 Nîmes

Centre de vaccination départemental, 15 rue Saint-Anne, 30900 Nîmes

À Alès : 

Centre hospitalier d’Alès, 811 avenue du docteur Jean-Goubert, 30100 Alès

À Bagnols-sur-Cèze :

Centre hospitalier de Bagnols-sur-Cèze, 280 avenue Alphonse-Daudet, 30200 Bagnols-sur-Cèze

Centre culturel Léo-Lagrange, Place Flora-Tristan, 30200 Bagnols-sur-Cèze

À Uzès : 

Centre hospitalier du Mas Careiron, 16 bis Chemin du Paradis, 30700 Uzès

Comment prendre rendez-vous ?

La prise de rendez-vous est obligatoire pour se faire vacciner dans chacun des centres.

Il est possible de prendre rendez-vous en ligne sur le site Santé.fr, en cliquant sur le centre le plus proche de chez vous, un lien hypertexte vous renverra sur le site Doctolib pour réserver les deux créneaux de vaccination (1ère et 2e injection). Il vous faudra confirmer le deuxième rendez-vous.

Deux numéros sont également accessibles pour prendre rendez-vous par téléphone :

Le numéro national : 0 800 009 110

Le numéro régional : 0 809 541 919

Il est possible au préalable de se rendre chez son médecin traitant qui fournira un « certificat d’éligibilité à la vaccination ».

NDLR …On parle de l’ouverture d’un centre au Vigan le 25 janvier… Encore faudra-t-il que des vaccins soient disponibles vu la situation actuelle …

******************************

Couvre-feu : une partie des magasins ouvrent désormais plus tôt

Avec l’extension du couvre-feu à 18 heures sur tout le territoire métropolitain, les magasins s’adaptent et décident d’ouvrir leurs portes dès 7 heures du matin.

Supermarchés : une ouverture dès 6h30

Difficile de faire ses courses en fin de journée après le travail, avec le couvre-feu instauré à 18 heures. Certains magasins ont donc décidé d’ouvrir très tôt leurs portes aux clients, pendant cette période, qui doit durer au minimum deux semaines. De quoi laisser le temps aux clients de faire leurs courses avant d’aller travailler.

Les plus matinaux se trouvent chez Géant. Cette enseigne d’hypermarchés a décidé d’ouvrir ses commerces dès 6h30 du matin, ils seront donc les premiers à servir leurs clients, et seront suivis par une majorité des magasins Monoprix, qui pour 230 d’entre eux ouvriront dès 7 heures.

Des plages horaires allongées pour le drive

Les hypermarchés du groupe Auchan, la majorité des supermarchés Casino et Carrefour ouvriront à 7h30. Enfin, les supermarchés Auchan, les magasins Lidl et certains magasins du groupe Système U accueilleront leurs premiers clients à 8 heures. Le groupe Intermarché n’a pour sa part donné aucune directive nationale, chaque patron restant libre de choisir ses horaires d’ouverture.

Du côté des courses par drive, les plages horaires seront plus allongées. Chez Carrefour et Auchan, il sera possible de se faire livrer dès 7h30 et le dimanche matin. Pour les livraisons à domicile, elles seront possibles jusqu’à 20 heures, voire 21 heures dans les grandes villes, notamment chez Auchan et Casino.

*************************

Impôts : le simulateur officiel de l’impôt sur le revenu 2020 est disponible

L’impôt sur le revenu est payé par moins de la moitié des ménages en France, du fait des divers seuils d’imposition et du calcul par parts fiscales. En faites-vous partie ? Allez-vous en faire partie ? Et, surtout, combien allez-vous devoir donner au fisc en 2021 ? Le simulateur officiel vous dit tout.

Les nouvelles tranches de l’impôt sur le revenu 2021

Comme chaque année, le barème de l’impôt sur le revenu en France a évolué : les tranches applicables sur les revenus 2020, imposables pour l’impôt sur le revenu dont le solde est à payer en 2021, sont donc les suivantes :

0% d’imposition jusqu’à 10.084 € de revenus
11% (en baisse) pour les revenus compris entre 10.085 € et 25.710 €
30% pour les revenus compris entre 25.711 € et 73.516 €
41% pour les revenus compris entre 73.517 € et 158.122 €

45% au-delà

Mais la situation très particulière de 2020, avec des millions de personnes placées en chômage partiel (et qui n’ont donc touché que 84% de leur revenu brut), des contrats courts annulés ou non renouvelés et, d’une manière générale, une pandémie qui rentrera dans l’histoire, pourrait avoir fait évoluer votre niveau d’imposition.

Le simulateur officiel de Bercy est en ligne

Pour avoir une idée plus précise du montant réel de l’impôt sur le revenu 2020 que vous allez payer en 2021 (et tout cas pour le solde, le prélèvement à la source étant en vigueur pour les salariés), Bercy met comme toujours à disposition son simulateur officiel. Il est en ligne depuis le 15 janvier 2021 à cette adresse : https://www3.impots.gouv.fr/simulateur/calcul_impot/2021/index.htm

Il présente toujours deux formats : un modèle simplifié pour les cas les plus classiques (salaires, pensions retraites, charges courantes ou encore revenus fonciers) et un modèle complet pour le calcul incluant des revenus commerciaux, libéraux ou encore les associés et gérants d’entreprise.

***********************

Masque Covid-19 : le masque fait maison inutile, le FFP2 bientôt obligatoire ?

Face à l’irruption de variants du virus, le port du masque reste un geste barrière primordial. Des experts s’inquiètent toutefois de masques pas assez filtrants face à ces nouveaux variants, notamment ceux en tissu. La Bavière vient de son côté d’annoncer l’obligation du port du masque FFP2 dans les transports de la région.

Faudra-t-il prochainement jeter votre masque en tissu et le remplacer par un modèle plus filtrant, voire par un masque FFP2 plus protecteur ? En France, aucune mesure n’a été annoncée face à l’irruption de variants plus contagieux du Covid-19 mais le débat semble relancé. Lundi, le coprésident du groupe de travail Covid-19 du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) l’a reconnu sur l’antenne de BFM TV. « A l’occasion de la pénétration en Europe de certains nouveaux variants (…) plus transmissibles, alors que les modes de transmission n’ont pas changé, se pose la question de la catégorie des masques que l’on peut proposer dans la population générale ».  Avant d’ajouter qu’il s’agit d’une « bonne chose en cette période »  de « porter un masque en tissu réutilisable de catégorie 1, plutôt que des masques de catégorie 2 qui filtrent un petit peu moins bien, voire des masques fabriqués de manière artisanale où là il n’y a aucun contrôle sur leur performance qui est réalisé ».

Il est rejoint ce mardi 19 janvier par le ministre de la Santé Olivier Véran, invité de France Inter. « Restent valides tous les masques dont le pouvoir filtrant est supérieur à 90%. (…) La quasi-totalité des masques industriels grand public ont des capacités filtrantes supérieure à 90%, ce qu’on appelle les masques grand public de niveau 1 ». Pour rappel, les masques réutilisables sont classés catégorie 1 quand ils ont des propriétés de filtration supérieures à 90% des particules de 3 µm et de catégorie 2 quand ils filtrent plus de 70% de ces mêmes particules. Olivier Véran se montre plus circonspect concernant les masques fabriqués à la maison. « Le masque que l’on fabrique chez soi avec la meilleure intention du monde », en respectant les normes définis par l’Afnor, « n’offrent pas nécessairement toutes les garanties nécessaires ». Types de masques, rumeurs et infos sur les masques FFP2, règles…

*************************************

a

Des Unes et des titres

a

1 Commentaire

  1. Un Français sur cinq dépasse son découvert autorisé chaque mois…. dont 3850 au vigan? non?

Les commentaires sont fermés.