Merci, mille fois merci

Monsieur le Maire du Vigan,

Si je vous écris cette lettre, c’est pour vous assurer de mon admiration pour ce que vous fîtes dans le cadre de l’opération « Chocolaterie municipale »

Selon mes sources, vous vous concertâtes avec votre première adjointe dont on connaît le dévouement et vous procédâtes à une nouvelle organisation des quelques douceurs de Noël aux anciens de la commune.

Si le conseil municipal ne fut pas consulté (à ce qu’on dit), c’est que vous estimâtes que le duo décisionnaire ci-dessus mentionné suffirait à la tâche.

Cette manifestation chocolatière est un geste tant humaniste que politique à l’égard d’une population dont le poids économique n’est pas négligeable dans notre cité qui souffre, par ailleurs, d’asthénie récurente.

Indiscutablement, il faut reconnaître que vous eûtes une idée de génie en écartant les « jeunes anciens » de moins de 70 ans de la liste de distribution. Vous les associâtes ainsi à la collectivité active viganaise, au nom de l’espérance de vie qui progresse. Comment fîtes-vous pour penser à cet argument imparable ? Un coup digne de grand maire assurément.

Vous complétâtes cela par l’annulation du portage des ballotins à domicile en invitant tous les « anciens anciens » à se déplacer pour « retirer » leur ballotin hissant ainsi l’offrande domiciliaire d’antan en retrait pédestre avec boisson assortie. Les amazones distributives furent ainsi libérées.

Plusieurs centaines d’ impétrants, d’après les informations recueillies, ne firent pas la démarche proposée. Les raisons seraient diverses et variées . Mais alors,  que faire alors des ballotins en souffrance ?

Depuis le 4 décembre, jour de la bienheureuse distribution, la réflexion édilique est probablement à l’ordre du jour … et les « anciens-anciens » attributaires non servis s’inquiètent. Quoiqu’ils devînsent,  quel fut le sort des ballotins sans propriétaire(s) ?

La résolution de ce problème projette une ombre sur votre performance, ombre que vous dissiperez probablement très vite.

En cas de retard prévisible important, un report à Pâques peut être envisagé en remplaçant le ballotin par le canard pascal qui tend à remplacer les gallinacés sur les étals commerçants.

En attendant cet heureux dénouement, que vos mérites soient reconnus !

Un « ancien-ancien » attributaire non bénéficiaire

acl 21/12/2017

**********************

Quatrain de circonstance 

Un joli ballotin pour l’un.

Pour l’autre, point de ballotin !

D’un maire, c’est un choix bénin

Ou l’acte d’un édile malin ?

1 Commentaire

  1. Et vous avez pas tout vu. l’année prochaine on porte l’age d’attribution de la boite de choco à 80 piges et en prime faudra venir en courant . il y aura que 3 chocolats dans la boite et il seront distribué par un distributeur automatique devant le Cantou pour économiser sur le salaire des adjoints . Une vidéo du maire et de la premiere dame circulera en boucle sur un écran avec la marche funèbre de chopin en fond sonore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*