Les masques distribués par la mairie du Vigan sont mis en cause : il s’agit surtout de savoir !

Sur le site de la mairie a été publié un article concernant la distribution de masque  commençant comme’ suit :
« La mairie du Vigan distribuera à TOUS les habitants de la commune, GRATUITEMENT, un masque en tissu lavable.
Nous en avons commandé 4800.
2700 nous ont été livrés (dont 600 taille enfant). »
Remarque : il ne s’agit pas de « tissu » mais de nylon. La notice, qui accompagnait le masque, pose d’autres questions;
t
Ce masque annoncé comme « testé pour substance nocive » est prévu pour une protection sur chantier industriel, ne figure pas sur le site du fabricant italien, n’est pas référencé comme conforme pour un usage « coronavirus ».
La phrase « n’est pas un dispositif médical et/ou un appareil de protection individuelle » mérite explication !
En ce qui concerne le fabricant , cliquez sur ce lien
en parcourant la page, on découvre qu’il fabrique pourtant des masques corona virus !
le deuxième logo « Qskin « 
est, semble-t-il, un organisme australien de recherche sur le cancer
enfin, le prix d’achat de ces masques est de  2,10 € HT l’unité
ci-après un exemple des prix pratiqués par un fournisseur sur internet …
il semble indispensable que le maire du Vigan  informe par communiqué la population viganaise en donnant toutes les certitudes nécessaires quant àux garanties concernant ces masques distribués à 4000 habitants dont des enfants.

8 Commentaires

  1. J’apprécie beaucoup votre publication; mais en tant qu’observateur apolitique et totalement impartial, j’ai l’impression que vous vous dirigez de plus en plus vers ‘une tribune de règlement de comptes’ et de favoritisme.
    Dommage…

    • merci pour votre appréciation. Cce qui fait notre différence c’est que vous êtes observateur et moi chroniqueur octogénaire avancé et …chansonnier de tradition (plutôt bien informé, partageant mon temps entre le premier rang et les coulisses de l’arène locale) mais soyez assuré que je ne règle pas de comptes mais plutôt en demande. Quant au favoritisme,, ce n’est pas ma tasse de thé étant plus enclin à soutenir ce qui me paraît soutenable dans l’instant et ce qui rend mon « favoritisme » quelque peu inconstant.
      Que cela ne vous empêche pas de commenter ce qui s’écrit dans ce blog mais surtout d’exprimer et argumenter votre avis personnel.
      Bien cordialement

    • apolitique et impartial…/…
      C’est vrai qu’en matière d’impartialité, par exemple, le Midi Libre, notre « cher »* journal local ne fait pas mieux.(*quand je dis cher c’est vraiment d’un rapport qualité prix que je parle pour dire que par rapport à son contenu il est vraiment cher). ça fait des lustres que l’artisan de ce blog précise qu’il ne reçoit aucun matériel de la municipalité. Il est bien gentil déjà de mettre un lien vers le site de la mairie. Il se contente donc des restes et il faut admettre que pour des restes ils sont bien accommodés.
      Mais si la presse locale, et c’est son droit, juge bon de la jouer « malheur au vaincu » laissons libre le rédacteur de ce blog d’y écrire à sa guise.Libre à vous, à la dégustation, de mettre des mots sur le goût que vous y trouvez.

      • C est bien pour cela que je me suis désabonnė de midi libre depuis des années, car au vigan il se passe des choses mais rarement dans le journal…..Encore que notre nouveau correspondant fait de son mieux pour donner des infos..sauf que c est midi libre qui choisit de diffuser ou pas….

  2. merci pour toutes ces précisions
    ne serait-il pas utile de demander à l’agence régionale de la santé (ARS) ce qu’elle en pense ?

  3. Oui, tout cela mérite plus de clarté, mais on en sait déjà beaucoup. Quelques précisions : OEKO-TEX n’est pas le fabricant, c’est un organisme de certification (en l’occurrence ces masques sont certifiés pour ne pas contenir de substance nocive pour la peau, rien de plus, ce qui n’a rien de protecteur). Le fabricant est FULGAR, en Italie, marque Q-SKIN. Il fait surtout des accessoires pour le sport. Un petit tour sur le site du ministère de l’économie (tests des masques), de l’Afnor, de FULGAR… et la lecture attentive des étiquettes nous permettent d’y voir plus clair. Le revendeur, EUROCEVENNES à Sumène, n’est pas un industriel, mais un revendeur, grossiste, qui achète des lots de fournitures et les revend, c’est tout. Mais les étiquettes qu’il signe sur ces masques sont trompeues.
    Il y a eu de la publicité des communes et de la CCPV autour de leur distribution, la moindre des choses serait qu’on informe aussi sur la non conformité de ces masques pour les virus. Ces masques, nous les payons par nos impôts.
    Que les erreurs soient assumées, et s’il y a tromperie par le fournisseur, qu’il y ait signalement à la DDPP et poursuites judiciaires.
    PS. je ne sais pas qui est responsable, je ne mets pas en cause tel ou tel élu, mais il faudrait éclaircir.

  4. En plus de tous ces éléments éloquents, la distribution est d’un laisser-aller.
    Battre la campagne en faisant du porte à porte, ils ont su faire par contre pour aller distribuer des masques c’est plus compliqué. Il faudrait que la communication soit plus claire pour que les gens se déplacent donc autant porter les masques au domicile plutôt que de laisser des gens pour compte.
    Puis franchement, j’ai été stupéfait de voir qu’au final en plus c’était des colistiers de M. Cozza qui s’occupait de la distribution au cantou. Va-t-on avoir des élus de la majorité aux abonnés absents ?

  5. L’étiquette est éloquente.
    Elle met bien en evidence que ce masque n a aucune certification , que ce soit de l afnor ou de l’europe (EN149:2001 par exemple), ni ffp1 ni ffp2,encore moins ffp3. De plus ce masque ne peut pas être lavé à plus de 60° ni repassé ,
    Le Covid est un risque médical alors que c est noté sur l étiquette  » n est pas un dispositif médical »ni un Equipement de Protection Individuelle. Au mieux c est un masque pour se protéger du froid en moto ou en velo ou eviter de « givrer » en moyenne montagne ,fait dans une matiere honorable style « 2ème peau »,soit, mais pas du tout adapté pour le COVID 19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.