Les cent jours : Episode 1/3

 

Vendredi 6 décembre : dans cent jours,  1er tour des municipales 2020.

Le Vigan, ce qui n’étonnera personne, fait “dans le mou” ! Bruissements et chuchotements, “messes basses” et “complots de fond de cour”, chacune ou chacun y va de sa petite chansonnette. Apparemment, tout est calme et rien ne bouge. Ah oui ?…

D’une manière générale, cette ambiance se retrouve un peu partout dans les communes en fin de mandat. Analysons, si vous le voulez bien, cette ambiance si particulière  qui caractérise la période pré-électorale.

Le schéma est simple; Il y a :

  • les listes sortantes (ou ce qu’ils en reste après six ans de pratique démocratique !) majoritaires et d’opposition
  • les nouvelles en gestation qui aspirent à conquérir la mairie concernée pour “faire mieux”.

Du côté des listes sortantes il reste, avant le “rajeunissement” pour le nouveau mandat, ceux qui ont survécu … et on a déjà oublié ceux qui, volontairement ou non, ont abandonné en cours de mandat.

Oublions un instant les listes d’opposition pour nous intéresser à la liste majoritaire avec un grand “manitou” en la personne du maire dans le cas où il veut remettre çà avec une équipe quelque peu renouvelée.

Alors, évidemment, suspense ! Il y a parmi les membres sortants :

  • 1- ceux qui veulent continuer avec ou sans promotion (maire-adjoint)
  • 2- ceux qui ne veulent pas remettre le couvert préférant un retour à une vie tranquille,
  • 3- ceux qui mettent les pouces par déception, désaccord, impopularité, incompatibilité d’humeur, etc
  • 4- ceux qui veulent continuer mais dont “on” ne veut plus (le cas le plus délicat …)

Le maire doit donc combler les trous dans la liste renouvelée “nouveau cru” :

  • il faut convaincre de nouveaux citoyens pour compléter la liste
  • adouber des candidats spontanés … (qui ne viennent pas toujours pour un simple fauteuil de conseiller municipal)
  • promettre tout et rien aux uns et aux autres et parfois la même chose à plusieurs en même temps  … mais … les promesses ne peuvent convaincre que ceux qui y croient !
  • classer tout ce petit monde dans la liste finale si la commune est “au scrutin de listes” pour faire le tri des éligibles et des non-éligibles probables

Et ce n’est qu’un début si il y a un deuxième tour une semaine plus tard, après le premier tour du 15 mars 2020 !

Et les listes concurrentes qui veulent conquérir la mairie pour “faire mieux” ?

C’est tout aussi croquignolet et c’est ce que nous verrons dans le prochain épisode 2 avant de clôturer avec le bouquet final épisode 3

A demain ou après-demain !

acl 0612

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.