Le Conseil du Pays Viganais du 7 avril : Un compte-rendu

Article du ML le 13 avril 2021

Les élus du conseil communautaire se sont réunis en séance ordinaire le mercredi 7 avril

Dans un premier temps, Jules Chamoux, délégué aux finances, a exposé le compte administratif 2020 et l’affectation des résultats 2020. Proposés à l’assemblée des élus, ces deux points ont été votés à l’unanimité.

Dans un deuxième temps, il a présenté le budget primitif 2021 La communauté de communes du Pays viganais (CCPV) va investir, pour cet exercice, 450 000 E, qui seront répartis sur divers postes : réfection importante de la pis-cine intercommunale, bâtiments sportifs, bennes à ordures ménagères à réparer ou à changer. Des subventions ont été perçues à hauteur de 300 000 E. Ce budget principal, soumis au vote, a été adopté à la majorité, avec 2 abstentions.

Pas d’augmentation des taxes La cession d’un ensemble immobilier situé au pont du Coudoulous a été cédée à la société Arsoie pour l’euro symbolique, laquelle s’engage à produire et à proposer un bas de haute qualité, événementiel niais aussi festif, qui est le bas de la haute couture, tricoté et diminué en forme, selon le process fully-fashioned.

La signature d’une charte avec la ville de Ganges a été adoptée, mettant en commun les moyens nécessaires aux offices de tourismes, afin de booster leurs activités touristiques.

ll a été décidé de ne pas augmenter les taxes directes locales pour 2021.

Décision de rembourser 645 000 E, correspondant à la moitié du prêt relais contracté pour la ZAE (zone d’activité économique) de La Plaine. Le remboursement de l’autre moitié a été renégocié avec les banques sur une durée de deux ans.

Modernisation des moyens de paiement et mise en place de la carte achat public, permettant à la communauté de communes de régler ses fournisseurs par carte bancaire.

Les délais de paiement fournisseurs seront de quarante-huit heures environ. En retour, la CCPV profitera d’une remise de 5 %sur les prix d’achat.

Régis Bayle, le président, déclare « La marge de manoeuvre de la CCPV est faible, il faut faire des efforts »  et il rappelle  » l’excellent travail effectué par Jules Chamoux ainsi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.