La Rubrique 8/12

Page “8” de la plaquette éditée, à l’occasion de la campagne des municipales 2014, par la liste “Vivre au Vigan”. Cette liste gagna, dès le premier tour, avec 1 136 voix (inscrits 3059, exprimés 1905)

Bric, cette page 8 est fort intéressante.

“Une politique culturelle qui porte ses fruits” : Quelle est donc la nature de ces fruits? Une trentaine d’associations, sur les près de 200 déclarées au Vigan, sont subventionnées parfois de manière importante voire très importante. De même, le centre culturel, le musée, le cinéma, etc le sont également. Rien à dire sur le plan de l’enjeu social. Par contre, l’enjeu économique ,,, tout le monde s’accorde à dire que la culture ça coûte cher et que c’est rarement bénéficiaire. Pour autant, c’est un secteur qui doit être soutenu,

“Dans le mandat à venir, nous continuerons les actions entreprises et en développerons de nouvelles ” : Depuis 2014, quelles sont les continuations et les créations. Un petit bilan, chiffres à l’appui, serait le bien venu (voeu pieux, comme on dit) dans le « Petit Journal » de décembre.

Bric, dis-moi si je me trompe mais il me semble que le « festival pluridisciplinaire » (dans le paragraphe « l’Echappée belle ») était porté par des adjoints qui ont disparu en même temps que lui, non? (j’ai failli écrire corps et biens). Bizarre comme chapitre  mais il appelle des questions qui resteront certainement sans réponse ?

“Les éco-dialogues” : Il me semble, cher Bric, que de 2009 inclus à 2014 date du document, cinq ans se sont écoulés au rythme de 2 manifestations par année .Alors, cher Bric, si tu rapproches 7 000 visiteurs au total pour l’ensemble de ces manifestations eco-dialoguistes, de la fréquentation  de la fête de la pomme et de l’oignon par exemple, etc trouves tu que ces éco- dialogues soient un tel succès pour la population viganaise dans son ensemble?

Cher Bric, ce court chapitre sur les éco-dialogues positionné dans la page culturelle me fait poser de nombreuses questions : a savoir sont-ils un spectacle, une action culturelle ou sont-ils une action politicienne ?

“Partenariats” : Que dire de ce chapitre , cher Bric, sauf qu’effectivement il paraîtrait normal que ces partenariats existent?

“Le Saviez-vous?” : Je ne comprends pas le calcul de ce rapport de 1 euro investi à 20,20€ de retombées économiques locales?  Veut-on nous dire que le PIB Viganais est enrichi de 20 fois le budget accordé à la culture?

Je comprends, cher Broc, ton embarras en ce qui concerne cette page 8 qui accumule les poncifs. La culture est un des aspects incontournables de l’action des collectivités territoriales. Ele est en même temps difficile à promouvoir et soutenir en raison de sa diversité. Elle est aussi la « colonne vertébrale » du milieu associatif et c’est tant mieux.

Que peut-on dire de l’action culturelle de l’équipe municipale viganaise ? Comme d’autres collectivités, elle n’échappe pas à l’exploitation politicienne de ce qu’elle organise ou soutient. Les éco-dialogues en sont un exemple. Citer « 7 000 spectateurs », çà en jette ! Oui, mais,,,, en réalité chaque prestation rassemble environ 200 personnes qui constituent le cœur fidèle du système. On ne peut nier la qualité des orateurs des eco-dialogues mais on doit reconnaître que 200 participants (y compris les non-viganais) par rapport à 4 000 habitants au Vigan, c’est peu.

Est-il nécessaire de rappeler que la notion de démocratie participative et sa commission municipale correspondante ont disparu avec la démisson  de la maire-adjointe qui en était chargée ?

Quant « au festival pluridisciplinaire », il a disparu avec la démission des maires-adjoints qui en étaient chargés.

Globalement parlant, la vie culturelle, sous tous ,es aspects, est plutôt à porter au crédit du milieu associatif qu’à la municipalité.

Nous reviendrons plus spécifiquement sur la notion de culture en milieu local.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.