La Rubrique 5/12

Page 5 de la plaquette éditée, à l’occasion de la campagne des municipales 2014, par la liste “Vivre au Vigan”. Cette liste gagna, dès le premier tour, avec 1 136 voix (inscrits 3059, exprimés 1905)

 

“Un urbanisme qui anticipe les évolutions et besoins du territoire”
Mon cher Bric, penses-tu que les travaux actuels soient une composante de ce programme? C’est vrai, la rue du Pont fait l’objet de travaux mais
Je m’interroge sur ces trois premiers points.
Exemple : Établir un programme précis pour une durée entre 5 et 20 ans? Peut -on vraiment penser en faire un levier économique? 20 ans?
Quid du présent, Bric? et comment gérerons-nous les friches industrielles du textile si on envisage rien à moins de 5 à 20 ans?
“Défendre l’espace agricole” je comprends mieux, mais est- ce que le nombre de Viganais agriculteurs est tel que l’on puisse parler de maintien de l’activité économique?
Troisième point “Développer la mobilité” : Mon cher Bric, explique-moi comment on peut maintenir de la mobilité en supprimant des places de parking au centre ville?
Pour éviter le trafic il faut bien proposer des alternatives mais y-a-t-il une ou des navettes que je n’aurais pas vu assurant une desserte de sa périphérie vers le centre du bourg? Est ce que des transports en commun plus nombreux sont arrivés ?
Je lis attentivement toujours dans cette page 5 la rubrique “le saviez vous?”
toujours des petits points mais verts cette fois et un ton “docte”.
Donc, pour “lutter contre la consommation foncière”, il sera possible de dire , Bric, qu’aucune nouvelle extension de réseau n’a été entreprise dans ce mandat?
Et ces travaux au centre ville n’étaient ils pas rendus obligatoires par la nécessité de justement revoir ces réseaux d’une vétusté navrante ou eau de pluie et eau d’égout se mélangeaient pour se retrouver dans l’Arre?
Cher Bric, me promenant dans le Vigan j’ai pu constater quelques dégradations, une fontaine abimée par ci, un éclairage public mal réparé par là. Je te poserai la dernière question de ce chapitre,
Un jour un de mes mentor m’a dit  : “la richesse d’une ville ou d’un bourg centre c’est avant tout ses habitants car ils ne vivent pas sur du goudron mais dans des maisons”.
Penses-tu, mon cher Bric, que posséder une maison, un appartement en rapport de la qualité (intérieur et façades) et des impôts affairant soit si attractif pour provoquer l’arrivée de nouveaux habitants?-
Je crois que répondre aux questions que tu poses Cher Broc, va de soi car les réponses sont dans les questions ! Tout lecteur de cette page (Viganais évidemment ..) ne devrait pas hésiter beaucoup pour en arriver aux réponses qui s’imposent en n’oubliant pas que ladite page a été écrite en 2014 : les années ont passé et le temps à fait son oeuvre : une série de poncifs.,,, donc.
L’un des meilleurs concerne la phrase “Pour lutter contre la consommation foncière …. ” pour le moins incompréhensible car, peut être, faudrait-il ajouter le verbe  qui manque ”  il faut favoriser l’étalement urbain….”
La réponse est lumineuse : trois lignes plus loin , il est écrit “22 rues et ruelles, 4 places et 2 avenues ont été rénovées“.
Dans quelques mois, à l’occasion des municipales 2020, nous aurons le droit probablement un discours du genre ” Mes chers concitoyens, regardez comme nous avons embelli notre ville en continuant cette politique de rénovation. Pensez-y et n’oubliez pas que,  grâce à vous si vous nous renouvelez votre confiance, nous engagerons la rénovation des toits. Ainsi, la ville de la cave au grenier sera prête à recevoir les nouveaux entrepreneurs, pour remplacer ceux qui sont partis.”
Et ce n’est pas tout, puisqu’on nous expliquera sans doute les progrès réalisés grâce au pacte rural proposé par ce ministère sans nom ( si seulement il existe encore !)
J’en aurai assez dit pour ne pas ajouter que cette page 5 est un modèle de culture du langage pour ne rien promettre surtout en ce qui concerne la vraie politique de gestion et promotion d’une ville qui se délite doucement.
En conclusion, une fois de plus : la vérité est dans l’urne et pas dans le goudron.
A lundi 5, pour la page 6       .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.