La Rubrique 4/12

Page 4 de la plaquette éditée, à l’occasion de la campagne des municipales 2014, par la liste “Vivre au Vigan”. Cette liste gagna, dès le premier tour, avec 1 136 voix (inscrits 3059, exprimés 1905)

Mon cher Broc, je me demande, je m’interroge, je me questionne car si aujourd’hui nous scrutons la page 4 . En fait, avec les pages 5, 6 , 7 et 7 bis (consacrée à un extrait de la page 7),  serions-nous au coeur de la plaquette, tout le reste n’étant que billevesées et propos de salon ?

Nous serons, je crois, en mesure de répondre à cette question avec la page 7 bis. Mais en attendant, occupons-nous de la page 4 !

Un souvenir ému en ce qui concerne le grand projet simulé sur le photo centrale qui se révéla rapidement  irréalisable et même inimaginable. Finalement, les années ont n’ont rien vu passer et je ne parlerai même pas de la piscine …

“Intégrer la notion de vieilissement …” , ce chapitre est un modèle du genre. Intégrer le vieillissement dans la planification urbaine, une idée qui à fait long feu dans certains pays nordiques en créant des “cimetières à éléphants” ! Où en est le vieillissement du Vigan ? Voici la répartition  (chiffres arrondis pour simplifier source INSEE)

  • Tranche de 0 à 29 ans (600 femmes, 580 hommes) soit au total 1 180
  • tranche de 30 ans à 59 ans (830 femmes, 750 hommes) soit  au total 1 580
  • Tranche de 60 à plus (720 femmes, 480 hommes) soit au total 1 200

Mais ton commentaire vient d’arriver. Le trait se fait acéré, me semble-t-il. Je l’insère … on verra après !

Pour l’avenir de notre territoire, portons ensemble une ambition communale
Bric, sauf ton respect, je me permets un jeu de mots de circonstances cette page est un veritable “Bric à Brac”. Non, je te rassure, ce “Brac” n’existe pas et c’est bien moi “Broc” qui t’écrit
Mais, comme tous les lecteurs de ce fascicule publicitaire, la première chose qui attira mon œil fut de prime abord : cette photographie centrale, rectangulaire et aérienne?. Dis-moi, Bric où se trouve ce lieu que je n’ai jamais visité au Vigan?
Mais il faut se plonger dans la lecture du reste.
Commençons : “Être le bourg centre accueillant……”
Mon cher Bric, quand on voit aujourd’hui la situation de notre ville,  l’ambiance qui y règne, l’état des services … Cette entrée en matière ne montre-t-elle pas la différence fondamentale entre les rêves des uns  et la dure réalité?
Et cette belle promesse d’une “piscine couverte” qui resurgit à chaque fois sera t-elle à l’ordre du jour du prochain mandat?
Quant aux cheminement dans notre belle ville oui mais il faudrait que toutes les rues soient cheminables et non quelques lieux privilégiés
stratégiquement, n’est-ce pas mon cher Bric?
Comme tu l’écris “intégrer la notion de vieillissement” n’est ce pas un peu se mettre dans un modèle ou l’on cède le pas à une espèce de fatalité?
Est ce que l’auteur de ces lignes s’est mis dans la peau d’un jeune lecteur?Et toujours à la fin comme si il y avait un trou à boucher ce chapitre DATAR…Est-il juste là pour nous asséner ces 163 millions d’Euro comme la promesse et l’espoir d’un monde meilleur?
C’est vrai. Notre petit exercice est cruel ! Reprendre, quelques années après, ce qui a été écrit en 2014 réserve des surprises .
Essayons de rester objectifs malgré tout,  d’autant que nos ambitions pour 2020 se limitent au désir du bien-vivre au Vigan et pas ambition de compétition électorale.
A y réfléchir, il nous manche un “Bruc” pour plaider la cause de ces chers élus qui ont tant promis et si peu tenu et un “Brac” pour ajouter un peu d’humour !
A jeudi  pour la page 5 …………..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.