Histoire jardinière

Ce mercredi matin, Jihaime, barbe naissante et cheveux fort ventés, nous conta une histoire de fruits et légumes. C’est donc un cercle paritaire qui prêta attention à ce qui suit.

 » Quand on est voisin de maison et de jardin, la tentation est grande de surveiller d’un oeil discret mais attentif, ce qui se passe dans le potager qui jouxte le sien. Si quelque différence apparaît entre cultures de même nature, le moins favorisé par ses soins jardiniers veut savoir de quoi il retourne et quel est le secret d’un succès qu’il ne connaît point.

Madame Rainete, au nom éponyme et de vieille descendance cévenole, lorgnant dans le potager de Monsieur Dugranteste, un intégré à peine assimilé, Madame Rainette donc constata que les tomates de son voisin étaient rouges d’un rouge flamboyant à nuls autres pareilles … alors que les siennes étaient encore vertes ! Orages, hauts déversoirs, le ciel était clément pour l’un et ingrat pour l’autre !

Et Madame Rainete d’interpeller  l’heureux jardinier : « Or donc, mon voisin, quel est votre secret  pour réussir des tomates si flamboyantes en des temps si précoces d’une saison qui n’est point encore ? »

Monsieur Dugranteste, en veine de confidence, tout en subodorant  le bénéfice éventuel en retour de son aide , dit d’un ton inspiré  » J’ai découvert qu’en me dénudant,  sans honte ni pudeur, mes tomates fort choquées d’une telle incongruité, rougissaient de confusion devant un tel spectacle qui, pour naturel qu’il fut, n’en est pas moins impudique. »

« Je sais ce qu’il me reste à faire » fut la réponse de Madame Rainete

Quelques jours plus tard, Monsieur Dugranteste s’enquit, auprès de sa voisine, du résultat de ses efforts.

Madame Rainete, dubitative lui confia  » Mes tomates sont toujours vertes … mais alors, les concombres ! »

Le cercle paritaire apprécia fort ce conte fruitier et légumier,  applaudissant Jihaime qui rougit comme il convient en la circonstance.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.