Ils y ont cru, ils furent déçus !

Rappelez-vous ! Mars 2014.  Deux listes concurrentes se présentent face à la liste du maire sortant “Vivre au Vigan” . Il s’agissait de “Le Vigan 2014 …” conduite par Gérarld Gervasoni et “Unis pour notre avenir” conduite par Pascaline Druyer.

Le résultat ne fut pas à la hauteur de leurs espérances. La liste “Vivre au Vigan” arriva en tête et il n’y eut pas de second tour.

  1. Nombres d’inscrits : 3059
  2. Votes exprimés : 1905 (62 % des inscrits) et donc 38 % d’abstentions, nuls et blancs
  3. Vivre au Vigan : 1 136 voix ( 37 % des inscrits) 22 élus
  4. Le Vigan 2014 … : 452 voix (15 % des inscrits) 3 élus
  5. Unis pour notre avenir : 317 voix ( 10 % des inscrits) 2 élus

Le calcul actuel, selon la loi, de la  répartition du nombre d’élus est et reste profondément injuste (on ne me convaincra pas du contraire !). Une répartition à la proportionnelle intégrale aurait donné respectivement 16 élus, 7 élus et 4 élus tout en assurant la majorité à la liste arrivée en tête. A ce ceci près que le élus de l’opposition auraient eu les moyens, dans ce cas, de participer plus efficacement à la vie du conseil municipal.

A 3 d’un côté et 2 de l’autre, se répartir les rôles pour  participer aux réunions diverses, aux commissions municipales, séances du conseil, c’était mission impossible ! Ajouté à cela, qu’au fil des années, leur cohésion se délita et leur efficacité idem. Aujourd’hui il en reste 2 sur 5 encore présents au conseil municipal et, sur des points sensibles, leur vote est souvent différent !

Sur ces 5 élus “d’opposition”, en verra-t-on un rejoindre la liste du maire sortant et l’ autre une nouvelle liste concurrente ? La politique , c’est aussi cela ….

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.