Fin du conseil municipal viganais du 26 septembre : ambiance ….

En fin de conseil, pas de questions diverses et, alors, intervention de la maire du Vigan …..

Cet « incident » de séance mérite quelques explications (ci-dessous)

Quel est problème ? 

Nous sommes à la fin du Conseil, Sylvie Arnal, maire du Vigan, après avoir constaté qu’il n’y a pas de questions diverses, déclare avoir quelque chose à dire avant la clôture de l’ordre du jour ,

Elle dénonce les méthodes de la Liste Cozza qui, selon elle, sont critiquables et indignes d’élus de la minorité municipale. Elle invite A.Cozza a y mettre un terme.

Les faits selon A.Cozza

Il y a quelques jours, MM Cozza et Damien Wild (Liste Cozza) demandent au Trésor Public du Vigan des informations concernant la situation financière entre Le Vigan et le Sdis (Pompiers du Gard).

Selon A,Cozza

A réception de la réponse, ils considèrent que, en son temps, les informations fournies par la mairie du Vigan ne correspondaient pas à la réalité telle que fournie par le Trésor Public,

Informé de cette demande, Monsieur Jules Chamoux, maire-adjoint aux finances, aurait appelé le cabinet professionnel employant D,Wild pour obtenir un rendez-vous avec le chef d’entreprise dudit cabinet. Il se trouve que c’est D,Wild qui prend la communication et déclare avoir reconnu qu’il s’agissait bien de Monsieur Chamoux. Une tentative de pression est évoquée.

Selon Sylvie Arnal

Elle affirme que ce n’est pas J, Chamoux qui a téléphoné mais le DGS de la mairie, Joël Bouis et dénonce les nombreuses attaques (y compris sur sa vie privée) dont J, Chamoux aurait été la victime du fait de la Liste Cozza ,

Pas d’autre commentaire si ce n’est que c’est « parole contre parole ».

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.