Exposition au Musée Cévenol du Vigan

Le Musée Cévenol présente, du 6 juillet au 31 octobre 2019, les paysages des Causses et Cévennes de Jean-Joseph Bastier de Bez (1780-1845), artiste peintre et celles, de même inspiration de l’artiste peintre Olivier de Bastier , l’un de ses descendants actuellement en activité.

Plein écran recommandé

 Jean-Joseph Bastier de Bez est un peintre parisien né au Vigan en 1780, et mort en 1860 à Paris.

Il est issu d’un famille implantée depuis le XVIIème siècle dans les Cévennes. Dès les années 1800 il décide de devenir peintre de paysages et abandonne sa charge d’agent de change à la dans les années 1820 pour vivre sa passion. Ses travaux, peintures et aquarelles, sont intéressants à présenter car il est contemporain des changements artistiques du début du XIXème siècle : en particulier le passage mouvementé du classicisme au romantisme.  Ainsi lors du Salon de 1827, il sera le témoin du combat entre la ligne et la couleur, ses tableaux côtoyant ceux d’Ingres, représentant le Néo-classicisme, et de Delacroix, représentant le Romantisme.

Ce que l’on voit dans l’exposition : ses travaux cévenols. Si comme tous les apprentis peintres de l’époque, il effectue le Grand tour, allant en Italie, dans les Pyrénées, il reviendra toujours dans les Cévennes, au Vigan, travaillant comme le veut la règle apprise auprès de son maître parisien, Louis Etienne Watelet, sur le motif, c’est à dire en plein air et recomposant ses toiles dans l’atelier, à l’huile.

Mais cette exposition nous permet aussi de présenter l’oeuvre d’un descendant deJean-Joseph de Bastier de Bez, Olivier de Bastier  qui répond à son ancêtre par ses triptyques de paysages et personnages cévenols.

Laure Teysseyre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.