Le conseil municipal d’Avèze avec au pemier rang l’exécutif « écharpé » (maire + adjoints)

photo ML

Qui peut porter l’écharpe tricolore ?

L’écharpe tricolore peut être portée par le maire, les adjoints au maire et plus rarement les conseillers municipaux. Cependant, le modèle d’écharpe est différent selon les fonctions.
Les parlementaires sont également amenés à porter l’écharpe tricolore à franges dorées. Contrairement aux maires, ils doivent porter la bande rouge près du col.

Maires Adjoints au maire Conseillers municipaux
Modèle de l’écharpe Écharpe tricolore avec des glands à franges couleur or Écharpe tricolore avec des glands à franges couleur argent Écharpe tricolore avec des glands à franges couleur argent

Dans quel sens porter l’écharpe de Maire ou d’adjoint ?

L’écharpe tricolore doit être portée sur l’épaule droite vers la hanche gauche, en plaçant le bleu dans le sens du col et le gland à franges au niveau de la ceinture.

Elle peut aussi se porter en ceinture en positionnant le bleu vers le haut. Cette façon de porter l’écharpe tricolore est moins répandue et tend à se perdre.

Quand porter l’écharpe tricolore ?

L’écharpe bleu, blanc et rouge doit être portée lors de différents événements officiels :

    • Le maire est dans l’obligation de porter son écharpe lors de cérémonies officielles, commémorations et manifestations patriotiques comme le 14 juillet, 11 novembre, 8 mai… ainsi que toutes autres occasions dans l’exercice de ses fonctions (mariages, manifestations culturelles et sportives, etc …)
    • L’adjoint au maire doit porter l’écharpe tricolore quand il remplace ou représente le maire, et dans toutes autres circonstances dans l’exercice de ses fonctions en tant qu’officier d’état civil et officier de police judiciaire.
  • Les conseillers municipaux peuvent eux aussi arborer l’écharpe tricolore en remplacement du maire et en l’absence d’adjoint, dans l’exercice de leur fonction d’officier d’état civil uniquement ou lorsqu’il célèbre un mariage.

Quelle est l’origine de l’écharpe tricolore de maire ?

Le port et l’usage de l’écharpe tricolore sont régis par le décret n° 2000-1250 du 18 décembre 2000 (Journal officiel du 23 décembre 2000), mais la première loi, qui dote les maires d’une écharpe tricolore, attachée d’un nœud et ornée d’une frange de couleur d’or et blanche pour les adjoints date du 19 avril 1790 !

Dans la mesure où Napoléon Bonaparte assimile l’administration à l’armée, l’arrêté du 17 floréal an VII (16 mai 1801) impose aux maires un uniforme. À cette époque, l’achat du costume est aux seuls frais de l’élu et il coûte relativement cher. Il est ainsi décidé de le rendre obligatoire aux maires des communes de plus de 5000 habitants.

Lors de la Restauration (1814-1830), l’habit reste le même, mais le Lys remplace l’aigle sur les boutons du costume et l’on change aussi la broderie. La ceinture devient blanche.

La IIe République (1848-1852) annonce leretour à l’écharpe tricolore, celle que nous connaissons aujourd’hui.

Le décret du 22 novembre 1851 autorise les maires à posséder un insigne : « sur un fond d’émail bleu, blanc, rouge, portant “Maire” sur le blanc et RF sur le bleu, entouré de deux rameaux de sinople, d’olivier à dextre et de chêne à senestre, le tout brochant sur un faisceau de licteur d’argent sommé d’une tête de coq
Tenue instaurée sous le second empire, par décret impérial du 1er mars 1852, toujours en vigueur, mais tombée en désuétude, et qui était obligatoire pour officier en tant que maire jusqu’aux débuts de la 3 ème république.

Fabrication de nos jours,  uniquement sur mesure de nos jours :

Le bicorne est garni de plumes d’autruches frisées en bandes fournies par un des derniers plumassiers français, la ganse brodée argent est au modèle réglementaire.
Les boutons sont des boutons de fonctionnaire civil 3ème république argentés: 577 €
L’habit est brodé selon le règlement de l’époque: 1870 €
Gilet blanc ancien destiné à un ensemble queue de pie….prix pour un neuf: 173 €.
Pantalon à taille haute (sous le nombril) avec galon argenté latéral: 280 €
Ceinturon de cuir noir réglable avec boucles à plateaux et gousset porte épée:197 €.
L’épée est une épée ancienne de fonctionnaire civil 3 ème république, avec son fourreau : 700 €.

Madame la Maire, Madame le Maire, Madame la Mairesse ?

Mairesse : Femme d’un maire . Femme exerçant lezs fonctions de maire (Définition du dictionnaire Larousse)

Les titres en usage :

  • Mairesse  :Aujourd’hui principalement rencontré au Canada et en Suisse francophones.
  • En France, une femme élue à la tête d’une municipalité était traditionnellement dénommée Madame le maire, mais cet usage tendrait à évoluer vers Madame la maire.