Des tas d’aides, indemnités,primes, etc … Quand, comment, pour qui ?

Indemnité inflation, prime de Noël… Découvrez les aides

Dans les prochaines semaines, l’État va distribuer plusieurs milliards d’euros. Voici les conditions à remplir pour bénéficier de ces aides financières.
Cadeaux de Noël, taxe d’habitation, taxe foncière, etc. Les dépenses sont nombreuses à l’approche de cette fin d’année. Et en plus, la hausse des prix du carburant ne vient pas arranger les choses. On fait donc le point sur les différentes aides qui vont soulager le portefeuille des Français dans les prochaines semaines.

Indemnité inflation : 100 euros pour 38 millions de personnes

Finalement approuvée par le Parlement, l’indemnité inflation va bel et bien voir le jour. Car pour rappel, la semaine dernière, le Sénat avait supprimé le dispositif. « Il y a une navette parlementaire », avait rappelé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement ce jeudi 18 novembre sur LCI. « L’Assemblée nationale a le dernier mort, et à l’Assemblée, la majorité présidentielle est majoritaire », avait-il ajouté.

Qui pourra percevoir les 100 euros de l’indemnité inflation ?

En tout, 38 millions de personnes vont percevoir cette aide de 100 euros. Par ailleurs, la seule condition à remplir est de toucher moins de 2 000 euros net par mois.

Sont concernés :

  • les salariés, les agents publics, les travailleurs handicapés en ESAT, et les travailleurs non-salariés ;
  • les demandeurs d’emploi ;
  • les personnes en préretraites ou en retraite ;
  • les bénéficiaires de minima sociaux (Allocation aux adultes handicapés, Allocation de solidarité spécifique, Allocation supplémentaire d’invalidité, RSA, RSO, PreParE à taux plein) ;
  • les étudiants boursiers, ceux qui bénéficient des aides au logement et les jeunes dans un parcours d’accompagnement vers l’emploi.

Quand cette aide sera-t-elle versée ?

Les salariés du secteur privé, les étudiants boursiers et les travailleurs non-salariés recevront cette prime de 100 euros lors du mois de décembre.

Puis, en janvier, ce sera au tour des étudiants non boursiers qui bénéficient des aides au logement, des demandeurs d’emploi, des agents publics et des bénéficiaires de mini sociaux. Enfin, les retraités seront les derniers à percevoir cette aide : ce sera en février.

La prime Macron pour les salariés

En cette fin d’année, certains salariés vont également pouvoir toucher la prime Macron, un coup de pouce qui avait été mis en place en décembre 2018, en réponse aux Gilets jaunes. Pour mémoire, elle peut être versée jusqu’à la fin du mois de mars 2022.

Qui est concerné par la prime Macron ?

La prime Macron concerne tous les salariés percevant moins de 3 fois le montant du SMIC. Autrement dit, il faut toucher au maximum 4 768,41 euros brut d’après le ministère de l’Économie. D’ailleurs, comme ce revenu minimum a été augmenté en octobre dernier, de nouvelles personnes y sont éligibles.

Quel est le montant de la prime Macron ?

La prime Macron est versée directement par les employeurs. Toutefois, elle est plafonnée à 1 000 euros pour les entreprises qui n’ont pas mis en place un accord d’intéressement ou à 2 000 euros pour celles qui ont moins de 50 salariés, pour certains travailleurs de la deuxième ligne ou pour les entreprises dans lesquelles un accord d’intéressement existe.

Une aide de 1 000 euros pour certains demandeurs d’emploi

Certains demandeurs d’emploi vont pouvoir percevoir une aide exceptionnelle de 1 000 euros. Un décret paru au JO le 30 octobre liste les conditions à remplir pour en bénéficier.

Qui est concerné par les 1 000 euros ?

Cette prime pourra être versée aux personnes à la recherche d’un emploi et qui n’ont pas exercé d’activité professionnelle durant au moins 12 mois lors des 15 derniers mois.

Enfin, un autre critère est à remplir : il faut commencer avant le 31 décembre 2022 une préparation opérationnelle à l’emploi individuelle ou une formation permettant d’acquérir des compétences requises à un emploi et dont l’offre a été déposée par une entreprise sur le site de Pôle emploi.

Notons que les demandeurs d’emploi doivent avoir une proposition d’embauche.

Quand cette aide est-elle versée ?

Cette aide de 1 000 euros est versée aux demandeurs d’emploi en deux fois. Un premier paiement de 500 euros a lieu au plus tard un mois après le début de la formation. Puis les bénéficiaires recevront le solde de 500 euros à la fin de la formation.

Depuis 1998, la prime de Noël est renouvelée chaque année. Et 2021 ne devrait pas être une exception. Toutefois, l’exécutif doit préciser la date exacte du versement de ce coup de pouce financier. Pour rappel, l’an dernier, cette aide avait été versée le 15 décembre.

Prime de Noël : qui est concerné ?

Depuis plusieurs années, les critères d’attribution ne changent pas. Concrètement, il faut avoir perçu en novembre ou en décembre le RSA, l’Allocation équivalent retraite (AER), l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) ou la prime forfaitaire pour reprise d’activité.

Quel est le montant de la prime de Noël ?

De même, depuis plusieurs années le montant de la prime de Noël n’évolue pas. Ainsi, les personnes qui perçoivent l’AER, l’ASS ou la prime forfaitaire pour reprise d’activité devraient toucher 152,45 euros.

En revanche, pour les personnes au RSA, cela dépend de la composition de la famille. Une personne vivant seule et qui n’a pas d’enfant devrait percevoir 152,45 euros, alors qu’un couple avec 1 enfant, ce sera 228,67 euros.

Indemnité inflation, prime de Noël… Découvrez les aides bientôt versées 

Le chèque énergie, une autre prime pour les foyers les plus pauvres

Lors du mois de décembre, 5,8 millions de ménages français vont recevoir une aide de 100 euros pour aider à payer les factures d’électricité, de chauffage, de gaz, de fioul domestique ou encore les dépenses consacrées à certains travaux de rénovation énergétique.

Qui est concerné par le chèque énergie ?

Cette aide de 100 euros est versée aux foyers dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10 800 euros par UC (Unité de consommation) et qui vivent dans un logement soumis à la taxe d’habitation (qu’ils en soient exonérés ou pas).

Notons que les personnes bénéficiaires n’ont aucune démarche à effectuer. Toutefois, le site chequeenergie.gouv.fr permet de vérifier son éligibilité.

Le contrat d’engagement jeunes : jusqu’à 500 euros pour les moins de 26 ans

À partir du mois de mars 2022, l’exécutif met en place un nouveau dispositif pour certains jeunes. Le but ? Les accompagner vers l’emploi.

Qui est concerné par le contrat d’engagement jeunes ?

Le contrat d’engagement jeunes s’adresse aux personnes qui ont moins de 26 ans. Ils doivent être sans travail et s’engager dans un parcours vers l’emploi. Concrètement, ils devront suivre un programme hebdomadaire de 15 à 20 heures minimum permettant de les former, de découvrir un métier ou encore de trouver une alternance.

De plus, ils seront suivis tout au long de ce contrat par un conseiller Pôle Emploi ou de la Mission locale.

Enfin, en fonction de leur assiduité, de leurs revenus et des offres qu’ils accepteront, leur allocation pourra s’élever jusqu’à 500 euros par mois.