Craquements et fissures ..

Déjà, les municipales de mars 2020 pointent à l’horizon. Alors évidemment, on s’agite, on suppute, on vampirise, on complote … que dis-je! on ne dort plus !

Les plans sur la comète font les nuits agitées. On est déjà élu et on en veut encore. On n’est pas encore un élu, on en veut d’autant plus.

Nos Cévennes viganaises sont en émoi ici ou là et, notamment, le “bourg-centre” voit monter la vague qui sera, selon les uns, une vaguelette et, selon les autres un”tsunami” ….

Chuchotements et conciliabules, négociations et premières promesses … les dés sont lancés.

J’exagère ? Que nenni ! Tendez l’oreille et vous entendrez la douce mélodie des critiques croisées entre les un(e)s et les autres. Quand je dis “critiques”, peut être que “accusations” serait plus juste.

Un fait récent illustre les craquements et fissures entre les supposés amis et les potentiels ennemis. On finit par ne plus savoir qui est qui, qui fait quoi. C’est le prix de la démocratie participative !

Demain ou après demain, nous parlerons de ce fait récent évoqué ci-dessus. Vous verrez : bien expliqué, c’est d’un drôle !

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*