Craquements et fissures ..

Déjà, les municipales de mars 2020 pointent à l’horizon. Alors évidemment, on s’agite, on suppute, on vampirise, on complote … que dis-je! on ne dort plus !

Les plans sur la comète font les nuits agitées. On est déjà élu et on en veut encore. On n’est pas encore un élu, on en veut d’autant plus.

Nos Cévennes viganaises sont en émoi ici ou là et, notamment, le “bourg-centre” voit monter la vague qui sera, selon les uns, une vaguelette et, selon les autres un”tsunami” ….

Chuchotements et conciliabules, négociations et premières promesses … les dés sont lancés.

J’exagère ? Que nenni ! Tendez l’oreille et vous entendrez la douce mélodie des critiques croisées entre les un(e)s et les autres. Quand je dis “critiques”, peut être que “accusations” serait plus juste.

Un fait récent illustre les craquements et fissures entre les supposés amis et les potentiels ennemis. On finit par ne plus savoir qui est qui, qui fait quoi. C’est le prix de la démocratie participative !

Demain ou après demain, nous parlerons de ce fait récent évoqué ci-dessus. Vous verrez : bien expliqué, c’est d’un drôle !

 

4 Commentaires

  1. VIVEMENT LE CHANGEMENT !!!!!!
    On peut réver pour sauver le Vigan , seul le changement sera efficace.Finissons en avec l’inertie de tous nos élus professionnels du ne rien faire pour nous sortir de la m…ouise.

    • Pour ça il faudra que les Viganais aillent aux urnes car au dernier scrutin ils ont pas daigné se déplacer.
      Le sortant qui a su attirer une population qui lui doit beaucoup a eu le beau rôle.
      Espérons que cette fois les viganais osent voter!

  2. En 2020, la continuité ou le changement ?
    Il faut que le pays viganais sorte de décennies de gestion façon corse…
    Notre pays est à l’agonie, il faut un sursaut et une prise de conscience des électeurs !
    Albert Einstein
    “Il ne faut pas compter sur ceux qui ont crée les problèmes pour les résoudre”.

  3. Libérons les énergies et les talents !
    TOUS EN MARCHE EN 2020 POUR LIBERER NOTRE PAYS…
    NOUS FUMES ROSES PENDANT DES DECENNIES.
    ALLONS-NOUS MARCHER OU BIEN NOUS LIBERER ?

    Prenons exemples sur ceux qui ont réussi à reprendre en main leur destin !
    UN PEU DE VOCABULAIRE !

    Apparatchik
    (en russe : « membre de l’appareil » d’État)
    Le terme apparatchik est apparu pour désigner en Union soviétique puis par extension dans les autres régimes communistes, un membre de la nomenklatura, cadre du gouvernement, du parti communiste et de leurs représentations locales.

    Nomenklatura
    La nomenklatura est un terme russe, passé dans les langues des autres pays communistes, pour désigner l’élite du parti communiste de l’Union soviétique et de ses satellites du bloc communiste.
    Bureaucratie fermée dont les membres se recrutent par cooptation. Par extension, l’ensemble des personnes occupant ces postes et bénéficiant à ce titre de prérogatives exceptionnelles.
    En Chine, l’expression équivalente est princes rouges.

    PS. Au fait, EN LANGUEDOC, NOUS AVONS BEAUCOUP CONNU LES PRINCES ROSES… TIENS, IL EN RESTE ENCORE…

    La glasnost
    Publicité [des débats] en russe, traditionnellement traduit par transparence. C’est une politique de liberté d’expression et de la publication d’informations qui s’amorça par l’accident nucléaire de Tchernobyl puis fut portée en URSS par Mikhaïl Gorbatchev à partir de 1986.

    La perestroïka.
    Mot russe signifiant «réforme». C’est le nom donné aux réformes économiques et sociales menées par le président de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev en Union soviétique d’avril 1985 à décembre 1991, selon trois axes prioritaires respectivement économique, social et éthique: l’accélération, la démocratisation et la transparence.

    Un moujik
    “Homme” en russe. Dans la Russie d’ancien régime, homme de la campagne, paysan. C’était un paysan de rang social peu élevé dans l’Empire russe, comparable à un serf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.