Conseil municipal du Vigan du 7 mars

Ci-joints l’Ordre du jour du conseil municipal du Vigan du mercredi 7 mars à 18 h et le dossier préparatoire adressé, il ya quelques jours, aux membres élus du Conseil. Figure notamment ce qui concerne le DOB 2019.

Conseil Municipal Du 7 Mars : document préparatoire

3 Commentaires

  1. Nouveaux compteurs.
    La mise en place de ces nouveaux compteurs régulent-ils la pression de l’eau ?
    Un fournisseur d’eau ( collectivité locale ou entreprise) est toujours tenu à respecter une pression d’alimentation de l’ordre de 3 bars afin de protéger au mieux l’installation du client : confort et sécurité.
    Une fuite due par un excès de pression peut être coûteuse en réparation.
    Or la pression de l’eau niveau mairie est de 9 à 10bars, pression importante.
    Le Vigan étant construit sur un dénivelé assez important. Une pression à peu près constante n’est pas possible à tous les compteurs vu le dénivelé entre les compteurs. On sait que la pression de l’eau varie de 1 bar par 10 m. de dénivelé. Pour avoir une pression acceptable de 2 à 3 bars pour le compteur le plus haut, la pression pour le compteur le plus bas peut être importante en fonction du dénivelé.
    C’est déjà bien de signaler une consommation anormale. Il peut y avoir aussi plusieurs causes.
    Mais c’est aussi à l’utilisateur de bien surveiller son installation, installer éventuellement un limiteur de pression après compteur si rien n’est fait côté commune pour réguler la pression.
    Il vaut mieux éviter un coup de « bélier » trop violent sur de vieux flexibles un peu rouillés, sur des tubes cuivre oxydés, sur un tube PER au niveau des raccords mal montés.
    Une installation d’eau, cela demande un contrôle et un entretien du matériel ex. : réparer les robinets qui gouttent, la chasse d’eau qui fuit, vérifier le groupe de sécurité réglé à 7 bars pour un cumulus qui fuit hors chauffe.
    Si le compteur est placé dans le domaine privé de l’utilisateur avec un accès facile, cela facilite le dépannage des fuites en constatant le débit sur le compteur.
    Certains fournisseurs d’eau installent en même temps un limiteur de pression avec le compteur d’eau pour les réseaux d’eau à fort dénivelé.

  2. Concernant le programme de reprise de concessions au cimetière public ( paragraphe : les investissements du budget principal à l’étude pour 2019).
    J’au vu au cimetière que la tombe du comte de Mareilles, visible de loin, belle architecture, surélevée mais pourrait devenir dangereuse avec une chute par des colonnettes fissurées fait partie du lot des reprises, une étiquette de reprise est collée sur cette tombe.
    Or lors d’une reprise, il est prévu l’exhumation des restes mortels, l’enlèvement des matériaux et emblèmes funéraires puis l’emplacement est cédé ensuite pour une nouvelle concession.
    Si la famille ne se manifeste pas pour une remise en état, la commune après un certain délai souvent assez long sera propriétaire de cette tombe. Que va-t-elle faire de cette tombe?
    Le Souvenir Français est au courant de cette affaire recevant des courriers de particuliers mais son intervention est très limitée.
    Le comte de Mareilles a été un très jeune vaillant combattant mais n’est pas mort au combat avec la mention Mort pour la France. Le Souvenir Français pourrait accorder éventuellement une subvention. Voir aussi un classement avec les B.D.F.
    Le comte de Mareilles a laissé des empreintes au Vigan : le château de Mareilles classé par les B.D.F il y a 2 ans, une rue porte son nom.
    J’ai retrouvé dans internet un texte sur cette tombe avec photo rédigé par l’ancien maire du Vigan dont je permets de donner l’adresse :
    https://www.midilibre.fr/2017/11/01/cimetiere-lieu-memoriel-mais-aussi-patrimonial,1581932.php
    Autre affaire avec transfert assez discret :
    La stèle du chef Marceau de la place du Quai, résistant né à Anduze, marié avec une Viganaise fut tué à l’ennemi avec mention Mort pour la France sur cette même place à l’emplacement même de la stèle, celle-ci fut transférée dans un endroit bien isolé et peu fréquenté près du monument au Morts

    • Le Chef Marceau c’est pour le côté pratique …. au lieu de faire deux pauses il y en a qu’une comme ça on échappe au champ des partisans, on dépose qu’une gerbe au monuments au morts on se prosterne une seule fois devant les tombés pour la France c’est un raccourci avec économie d’échelle comme vous dirons certains c’est la gestion municipale qui veut ça pour réduire les frais de fonctionnement. En plus comme il n’y a plus de police municipale pour régler la circulation cet arrêt rendait dangereuse la montée de l’église là on a tout résolu d’un coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.