Le Conseil municipal du Vigan du 12 février : Premiers échos

« Chaque année, dans les deux mois qui précèdent le vote du budget primitif, un débat sur les orientations budgétaires est iris-ait à l’ordre du jour du conseil municipal. Ce débat comporte diverses informations relatives aux contextes économique et législatif afin de permettre aux élus d’apprécier leur impact sur les postes du budget. II présente ensuite les grandes orientations qui serviront à bâtir le budget de la commune pour l’année 2021, tant en fonctionnement qu’en investissement.

La maire préconise une grande prudence compte tenu de la crise sanitaire, « même si la si-tuation financière de la commune est bonne ». En fonctionnement une légère baisse des recettes est constatée, avec l’exonération de la redevance des terrasses, le manque à gagner sur la cantine scolaire (fermeture). «

Les dépenses sont maîtrisées », la mairie a négocié le tarif des diverses assurances, et a moins distribué de subventions aux associations, du fait de la baisse des manifestations.

En section d’investissement, les dépenses concernent les travaux du boulevard des Châtaigniers et l’entretien des bâtiments communaux. Pour 2021, la mairie prendra à sa charge l’accès, et les voies de cheminement à la nouvelle gendarmerie, plus des travaux de rénovation de l’éclairage public.

M. Cozza intervient, et demande où en est l’exécutif par rapport à la redevance vis-à-vis du SDIS (service départemental des pompiers), « le non-paiement de cette redevance entraîne du retard dans la réalisation des tnt-vaux sur la caserne ». Sylvie Amal, la maire, informe le conseil, que cette somme a été provisionnée sur un compte au Trésor public, et propose qu’une réunion spécifique soit programmée pour définitivement clore ce débat.

Village vacances : une mauvaise année Le résultat du budget annexe de l’eau, est positif pour 2020, des travaux sont prévus pour l’amlioration des canalisations et pour des changements de compteurs. Le service a constaté une économie de 200 000 ms d’eau, dus à des réparations de fuites. Le budget annexe du village va-cances montre une mauvaise année 2020, en raison du Covid, où beaucoup de réservations ont été annulées.

Pour cette année, la prudence est de rigueur, les travaux de la nouvelle cuisine sont prévus, ainsi que l’étude sur l’entourage de la piscine. M. Cozza souhaiterait qu’on lui communique les chiffres dé-taillés et séparés des repas servis et des nuitées.

Une subvention va être demandée, pour les travaux d’aménagement de la voirie, de la nouvelle gendarmerie.

Maxime Garcia trouve « dommage la destruction du bâtiment de l’ancienne météo ». Sylvie Amal explique que c’est le bureau d’études qui tranchera sur cette éventuelle destruction.

Une subvention est demandée pour la réalisation d’une exposition au musée cévenol, intitulée Le Voyage du Louvre 1939-1945. »

Source ML du 20 février

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.