Ce qui change à compter du 1er décembre

Le dernier mois de l’année de 2021 va débuter avec son lot de nouveautés qui pourraient vous impacter. Voici les principaux changements à prévoir…

Assurance chômage : nouvelles mesures pour être indemnisé

À partir du 1er décembre 2021, les conditions d’ouverture du droit au chômage évoluent. Pour pouvoir être indemnisé par l’assurance chômage, il faudra avoir travaillé 6 mois (contre quatre précédemment) au cours des 24 derniers mois, comme le précise le site Service public.

Cette condition s’applique aux personnes privées d’emploi dont le contrat de travail a pris fin à compter du 1er décembre 2021.

Une seconde mesure s’applique également à partir de ce 1er décembre. Il s’agit de la dégressivité de l’allocation chômage pour les plus hauts revenus pour les personnes de moins de 57 ans dont le salaire dépassait 4 500 euros brut par mois, qui intervient à compter du 7e mois.

Cette mesure s’appliquera aux personnes dont la fin de contrat de travail intervient à compter du 1er décembre 2021, à l’exception de celles dont la procédure de licenciement a été engagée avant cette date.

Pass sanitaire désactivé pour les plus de 65 ans qui n’aurait pas leur dose de rappel

À partir du 15 décembre, le pass sanitaire sera désactivé pour les personnes de plus de 65 ans qui sont vaccinées depuis plus de six mois et cinq semaines et qui n’auront pas reçu leur dose de rappel.

Le pass sanitaire de tous les adultes qui n’auront pas reçu leur dose de rappel depuis plus de sept mois après la dernière injection sera désactivé à compter du 15 janvier.

Chèque énergie : une aide supplémentaire exceptionnelle de 100 euros

La décision prise en septembre par le gouvernement d’attribuer une aide supplémentaire de 100 euros aux 5,8 millions de ménages déjà bénéficiaires du chèque énergie 2021. Ce chèque de 100 euros devrait être envoyé entre le 13 et le 22 décembre.

Pour rappel, le chèque énergie peut être utilisé pour payer en ligne vos dépenses d’électricité ou de gaz naturel auprès de certains fournisseurs.

Prime de Noël

La prime de Noël est versée chaque année aux bénéficiaires des minima sociaux. D’un montant minimum de 152,45 euros, elle sera versée le 15 décembre directement par la Caf ou la MSA, selon Aides sociales

Indemnité inflation de 100 euros

Pour compenser la hausse des prix, notamment ceux de l’énergie (électricité, gaz, carburant), l’indemnité inflation de 100 euros, sera versée à 38 millions de Français qui ne dépassent pas les 2 000 euros nets de revenus par mois. 

Elle sera versée en décembre pour les salariés de droit privé, les étudiants, les professions libérales, les agriculteurs, en janvier, les agents du public, puis ce sont les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires des minima sociaux et en février, les retraités. 

Modifications pour les impôts

Pour ajuster l’avance d’un crédit d’impôt, il est impératif de modifier les données jusqu’au 9 décembre pour éviter un versement en janvier 2022 et un éventuel remboursement par la suite. 

Pour modifier votre déclaration des reve qui change à compter du 1er décembreenus (en cas d’oubli ou d’erreur), c’est possible jusqu’au 15 décembre. Après il faudra faire une réclamation.

Gaz : la hausse de 19,5 % évitée grâce au gel des tarifs

Il était prévu que les tarifs du gaz augmentent de 19,5 % en décembre.

Mais face à la flambée des prix, le gouvernement a gelé les tarifs depuis le 1er novembre jusqu’à décembre 2022.