Calendrier fiscal 2021 (impôt sur le revenu)

Déclaration d’impôt 2021 : on connait le calendrier fiscal

C’est parti ! À partir de ce jeudi 8 avril 2021, il est possible de compléter, de vérifier et de valider sa déclaration d’impôt sur les revenus de l’année 2020. Pour rappel, la démarche reste obligatoire malgré le dispositif du prélèvement à la source. Par ailleurs, cette année, des nouveautés ont vu le jour.

Déclaration d’impôt 2021 : quelles sont les principales dates ?

Alors qu’en 2020, la crise sanitaire avait bouleversé le calendrier fiscal, l’exécutif a choisi de revenir à un planning plus habituel. Voici les principales dates à retenir :

  • le jeudi 20 mai 2021 : dernier jour pour les déclarations en format papier via le formulaire 2042 ;
  • le mercredi 26 mai 2021 : dernier jour pour compléter votre déclaration de revenus sur le site des impôts si vous vivez dans un département allant du 01 (Ain) au 19 (Corrèze) ;
  • le mardi 1er juin 2021 : date limite pour remplir votre déclaration en ligne si vous habitez dans un département compris entre le 20 (Corse) et le 54 (Meurthe-et-Moselle) ;
  • le mardi 8 juin 2021 : dernier jour pour effectuer votre déclaration sur le site des impôts si vous résidez dans un autre département, c’est-à-dire entre le 55 (Meuse) et le 976 (Mayotte) ;
  • dès la dernière semaine de juillet : remboursement d’impôt pour les contribuables qui ont trop payé ;
  • septembre 2021 : le taux du prélèvement à la source est actualisé.

Impôts 2021 : que risquez-vous en cas de retard ?

Si vous dépassez la date limite pour effectuer votre déclaration d’impôt 2021 (le cachet de La Poste fait foi pour les déclarations papier), le montant de votre impôt sera majoré de :

  • 10 % si vous faites votre déclaration avant que le fisc ne vous envoie une lettre de mise en demeure ;
  • 20 % si vous la déposez dans les 30 jours après la mise en demeure ;
  • 40 % si vous dépassez les 30 jours.

De plus, des intérêts de retard sont prévus : comptez 0,20 % par mois. Toutefois, en cas de déclaration rectificative par un contribuable jugé de bonne foi par l’administration fiscale, le montant des intérêts de retard est divisé par deux.

Par ailleurs, si le fisc découvre une activité non déclarée, la majoration sera de 80 %.

Et en cas de questions, les contribuables sont invités à passer via la messagerie sécurisée disponible dans leur espace personnel. Sinon, ils peuvent également composer le 0809 401 401 afin de joindre un agent des Finances publiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.