Au secours !!! (Jour 1, 2 …)

Dernière heure ! 9 août 11 h 45 ; appel téléphonique : promesse de remise en état pour fin septembre.  On en reparle le 15 septembre … 

8 août 2017 : Nous sommes sur la petite route et néanmoins départementale qui, au prix d’une gaillarde montée vireuse, mène aux hameaux de Bouliech et Espéries à quelques tours de roue du Vigan.

Alors, me direz-vous, qu’est-ce qui peut bien justifier cette appel aux accents tragiques ? La raison est l’angoisse des citoyens des deux hameaux de se voir confinés pour cause d’impossibilité de rejoindre la civilisation en bas de la vallée.

En effet, depuis plusieurs mois, la route s’effondre doucement avant de céder la place à un trou du plus effet. Le mur, paroi de soutènement a disparu.

Les citoyens à plusieurs reprises alertèrent le service compétant et même un maire adjoint viganais me confirma être intervenu lui aussi. Deux piquets et un ruban plastique (bien détériorés depuis …) avertissent, sans apporter de solution, du danger d’un effondrement à une date indéterminée.

Plusieurs lunes sont passées mais, peau de lapin et queue de rat, rien ne se fit.

Les pluies d’automne, fruits des épisodes cévenols bien connus, et le trou du dessous progressant, le car scolaire ou le « camion des poubelles », par une belle matinée pluvieuse parviendront bien à bout du macadam en suspens et basculeront, avec un peu de chance, dans la pente qui longe la route.

Un voisin philosophe m’a dit : « Demain, Dorénavant, Eventuellement, la voix du salut se fera entendre et avant que la voie qui ploie ne choit, se refera la paroi. Ainsi soit-il »

acl 08082017

1 Commentaire

  1. Demain, toujours demain….et voilà le ravin …
    Pour qui ???
    J’ai vu en passant…Vraiment inquiétant…
    Vous avez parlé de car scolaire ???? Bientôt , je crois….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.