LVE- Mise à jour du 13 mars : Réunions publiques du 13 mars

Sommaire des chroniques

à suivre ..

13/03 : Fin de campagne

12/03 : Reportage réunion publique du 11 mars

11/03 ; Reportage réunion publique du 10 mars

10/03  :  Réunion publique du 10 mars

07/03 : Reportage vendredi soir et samedi matin

06/03 : Démocratie participative

05 /03: Réunion publique Liste Cozza

02/03 Le Vigan : Deux listes au Vigan : quels seront les élus ?

26/02 Nouvelles

25/02 Réunion du 24 février “Cozza” : Thème “Attractivité

24/02 Coup double 2 : les deux Listes en réunion, même jour, même heure !

19/02 Réunion publique “Cozza” du 18 février (écologie)

18/02 Je suis contre !

13/2  Double vote … Y réfléchir à deux fois

12/02  Réunions du 11 à Avèze et Le Vigan

11/02  Présentation de la Liste Cozza

09/02 Samedi matin, c’était coup double 

07/02 Plus qu’hier, moins que demain … faut voir !

29/01 Répartition des sièges au conseil municipal. Comment ça marche ?

26/01 Une sorte de dégagement …

******************************************************************

Propos, propositions, réflexions, considérations,  consternation, déclarations, lamentations, supputations, débilitation, illusion, supposition, violon … Si on peut le dire, autant l’écrire !

Respirez l’air de la campagne … c’est bon pour la santé …

*******************************************************************

A suivre …………

Page neutralisée jusqu’à dimanche en soirée

Chronique du 13/03

Clôture de la campagne

Les deux Listes viganaises ont tenu leur ultime réunion de campagne :

le 9 ème pour le Liste Cozza au Cantou

50 personnes + les listiers

la 4 ème pour la Liste Arnal, salle Albouy

25 personnes + les listiers

Un regret en ce qui me concerne : le refus de la liste Arnal de profiter de la page réservée dans le blog à leur usage exclusif pour y insérer, en toute liberté,  leurs écrits, photos, vidéos. Ils ont poursuivi la politique du refus de communiquer préconisée depuis six ans par le maire sortant.

Il est probable qu’il en sera de même pour les années à venir s’ils conservaient la majorité au conseil municipal. Dommage !

 

Chronique  du 12/03
Reportage : une réunion allégée

La liste Arnal organisait sa troisième réunion publique au Cantou à 18 h. A 18  15, une audience moindre que les deux autres réunions précédentes : 75 chaises dont 50 occupées et 25 vides et une trentaine de personnes debout (les membres de la liste). Une courte présentation des listiers suivie d’un débat sur leur programme.

***************************************************************************

Chronique  du 11/03
Reportage : une réunion qui ne manquait pas d’air…

Pour goûter tout le sel de cet évènement, il faut savoir que les candidats aux élections retiennent les salles pour les réunions de campagne un mois plus tôt … ce qui est le cas ici.

Or donc, ce mardi 10 mars vers 16 h, les premiers membres de la liste Cozza arrivent à la salle Albouy pour préparer  la salle en vue de la 9ème réunion de campagne à 17h 30.

Surprise !

Depuis tout juste quelques heures, la salle est occupée par une entreprise chargée de procéder à des travaux d’aménagement et de restauration sur autorisation de la mairie le matin même ! Après avoir constaté que l’entreprise n’est pas en cause de même, après vérification, que les services techniques de la mairie, Alexandre Cozza fait une sévère critique sur l’inconséquence voire la malveillance  des donneurs d’ordre.

Comme on dit en cardiologie, à cœur vaillant, rien d’impossible ! Si on ne peut rien faire dedans, on fera dehors …Et d’aménager le parvis extérieur  de la salle.

Avec quelques minutes de retard, la réunion, réunissant une cinquante de personnes, commence et se poursuit dans un ambiance “coucher de soleil” et quelque peu de fraîcheur. La séance  avait débuté par les explications d’Alexandre Cozza à propos de “l’originalité ” du cadre et des doutes quant à l’origine de l’ordre rendant impossible l’utilisation de la salle.

 

********************************************************************

Communiqué du 10/03

 

*************************************************************************

Chronique du 07/03 : Reportage

Réunion habitants : 

Vendredi 6 mars 17h30 Salle jeanne d’Arc

7 ème réunion de concertation avec un auditoire très intéressé par le sujet. Une demi-heure de présentation par les candidats et une heure de débat et d’échange avec les participants.

Samedi matin sur le marché :

Les Listes Cozza et Arnal distribuent leur programme dans une “ambiance Trail”

******************************************************************

 

Chronique du 6/03

Sujet passionnant s’il en est !

La démocratie participative est une forme de partage et d’exercice du pouvoir, fondée sur le renforcement de la participation des citoyens à la prise de décision politique.

On parle également de « démocratie délibérative » pour mettre l’accent sur les différents processus permettant la participation du public à l’élaboration des décisions, pendant la phase de délibération.

Les élus sont parfois frileux quant à sa mise en œuvre voire opposés, voulant être les seuls décideurs au nom du pouvoir « absolu « ce qu’ils croient détenir. Pourtant ce ne sont pas les outils qui manquent!

Quelques formes de démocratie participative

la consultation : enquêtes publiques, débat public pas d’obligation de prise en compte des avis donnés

la concertation : régie par la « Charte de la concertation » qui engage plus ou moins les élus selon sa forme / Exemples :

  1. simple communication,

  2. conseil municipal de jeunes,

  3. mode de gestion de la ville, aménagement, politique générale

  4. sondage délibératif

la co-élaboration : prises collective de décisions : budget participatif, décisions prises collectivement. Exemple :

  1. conférences de citoyens

Le référendum : forme de démocratie directe avec le risque d’un détournement plébiscitaire. Exemple :

  1. Référendum d’intérêt local

Quelques outils possibles

commission extra-municipale  Mairie LV 2014-2020 : Cozza (associations) et Arnal (écoles)

conseil de citoyens (communal)

conseil de quartier

conseil de jeunes, d’anciens, etc

référent de quartier

conférence de consensus

budget participatif communal, de lycée, de structure spécialisée

compte rendu annuel de mandat (maire et adjoints)

journal municipal Mairie LV 2014-2020 (2 par an, problèmes de distribution)

info flash mensuel

internet : sondage, calendrier des réunions de conseil municipal, des commissions, agenda hebdomadaire du maire Mairie LV 2014-2020 : site d’information refait plusieurs fois, rarement à jour)

La municipalité viganaise2014-2020 n’a pas tenu ses promesses dans ce domaine et la communication soigneusement cadenassée pendant toutes ces années.

Comment croire aux promesses de la liste “Vivre ensemble au Vigan” dans sa plaquette 8 pages, reprenant les promesses de 2014 non tenues six ans plus tard ?.

Illustration d’un article du blog, il y a plusieurs années

******************************************************************

Communiqué  du 05/03 (Liste Cozza)

Réunion habitants : 

Vendredi 6 mars 17h30 Salle jeanne d’Arc

******************************************************************

Chronique du 02/03

Deux listes viganaises : quels seront les élus ?

Deux listes en compétition “Cozza” et “Arnal” : dans quelques jours, une liste gagnera au premier ou au deuxième tour. Quels seront le nombre et les noms des élus selon le résultat du scrutin.

27 sièges à pourvoir au conseil municipal du Vigan répartis entre la liste gagnante et la perdante en fonction du score réalisé par chacune.

Les élus de la liste gagnante

Zone jaune : La liste gagnante se verra attribuer automatiquement 14 sièges et seront donc élus les 14 premiers de ladite liste gagnante.

Zone bleue  :  Les 13 sièges restant sur 27 seront répartis entre les deux listes en fonction du score réalisé par chacune. La liste gagnante se verra attribuer entre  7 à 10 sièges donc, dans l’ordre,  7 à 10 élus supplémentaires.

Les élus de la liste perdante

21 à 24 sièges ont été attribués à la liste gagnante et il restera pour la perdante 3 à 6 sièges.

Zone verte : La liste perdante se verra attribuer de 3 à 6 sièges et seront élus les 3 à 6  premiers de ladite  liste perdante

Le résultat final plausible : la liste gagnante 21 élus et la liste perdante 6 élus ( + ou – 1).

Reste à savoir quelle sera la liste gagnante !

*****************************************************************

Chronique du 26/02Nouvelles

Publications

Sur le site de la Liste Arnal, a été publiée hier la liste dans le bon ordre telle que déposée à la préfecture de Nîmes. Manque toutefois la liste des candidats à la communauté de communes Pays Viganais :

il manque encore la liste des 15 candidats à la communauté de communes Pays viganais.

La  publication de la liste en ordre .  “Cozza” ne devrait pas tarder.

 

 

********************************************************************

Chronique du 25/02

Reportage : Réunion publique “Cozza” .Thème “Attractivité”

i

Le Cantou bien rempli (tout près de 90 personnes pour parler et débattre de l’attractivité du Vigan à ce jour. Le plus et le mois, plutôt moins selon les candidats. Ils étaient quatre ce soir pour animer le débat qui à suivi les exposés, à chacun 8 mn pour expliquer, constater, proposer, susciter. Une heure fut ensuite consacrée au débat : questions et réponses, pour ou contre ou autrement … ce qui fait la richesse d’un débat.

Soirée réussie ? Ce n’est pas à moi de vous le dire ! Cela appartient aux participants. Pendant ce temps, je photographiais et je filmais …

Le prochain débat aura lieu vendredi 28 février avec pour thème “La démocratie participativ” … Un monde !

**************************************************************************

Chronique du 24/02

Réunions des deux listes : même jour, même heure  …

Ce vendredi 21 février, les Listes Arnal et Cozza, réunissaient leurs partisans.

Liste Arnal :

Il s’agissait de la première réunion publique sur le deux prévues (la seconde le 13 mars). Trois parties à l’ordre du jour : introduction par la tête de liste, présentation des membres de la liste,  exposé de trois aspects du programme proposé et débat. Il  y avait, selon les responsables de la Liste, 180 personnes ce qui me semble optimiste comme évaluation (voir début de la vidéo ci-dessous)

Voici la vidéo (intégrale sans coupures) de l’introduction, laissant à chacun sa liberté d’appréciation :


 

Voici la vidéo de la “présentation des membres de la Liste”.  Le son original est médiocre pour deux raisons :

  • la relative qualité technique de la sono et du micro
  • l’utilisation inappropriée du micro par la plupart des orateurs

J’ai retravaiilé la bande son de la vidéo pour l’améliorer du mieux possible. La séquence est  intégrale sans coupures 


Liste Cozza :

Il s’agissait de la deuxième réunion d’échanges entre habitants du Vigan et membres de la Liste. Au total 9 réunions sont prévues du 17 février au 10 mars..

Ce vendredi, près de 70 personnes pour s’exprimer sur le thème ” priorité à la jeunesse “. Ne pouvant me dédoubler (!), je n’ai fait qu’un court passage. Juste une pose photo et le temps de constater le calme des questions-réponses .

Les prochaines réunions : lundi 24 sur le thème “Attractivité” et vendredi 28 sur le thème “Démocratie participative”

******************************************************************

Chronique du 19/02

Reportage : Réunion Liste Cozza du 18 février

Ce mardi, deuxième réunion d’échanges avec les habitants du Vigan. La salle d’Albouy était remplie, salle et balcon. Le thème traitait de l’écologie et de son économie.

Plusieurs membres du groupe “éco” créé au sein de la liste Cozza se relayèrent pour lancer le débat et susciter dans l’assistance (plus de 80 personnes, comptage photo) questions et propositions. La réunion a duré 1 h 45 dans une ambiance détendue.

Petit vidéo (4 mn) passant en revue quelques extraits très courts des  interventions des membres de la Liste Cozza.


********************************************************************

Chronique du 18/02

Je suis contre !

Quand le scrutin est clos (à 18h dans la plupart des cas,,,sauf les villes importantes, plus tard), il est procédé au dépouillement au terme duquel on connaît :

  1. le nombres d’électeurs inscrits
  2. le nombre de votants
  3. le nombre de votes nuls
  4. le vote de votes blancs
  5. le nombre de suffrages exprimés
  6. le nombre de suffrages obtenus par chaque liste

Une élection est acquise au premier tour si une liste recueille la majorité absolue des suffrages exprimés, exemple:

  1. inscrits : 4 000
  2. votants : 3 000
  3. exprimés : 2 600
  4. nuls  : 100
  5. blancs : 300
  6. abstentions :1 000 (n’ont pas voté)
  7. liste A : 1 400
  8. liste B : 1 200

La liste A obtient la majorité soit plus de 1 300 voix (2 600 / 2 )

On a beau compter les nuls et blancs, ça ne change rien à l’affaire puisqu’on ne fait que les compter.

Par contre, si on prenait en compte les blancs, la liste A ne serait pas élue et il faudrait un second tour ! 2 600+300 = 2 900 et la majorité absolue passerait à 1 450 …

Et puis, il y a ceux qui sont restés à la maison : 1 000 ! ( 25% d’abstentions c’est relativement peu)

Imaginons que 300 abstentionnistes votent pour la liste B. On aurait :

exprimés : 2 900

liste A : 1400

liste B : 1 500

majorité absolue : 1 450

La liste B est élue !!!

Cette « brillante démonstration » justifie ma conclusion. Vous ne serez peut être pas d’accord ou convaincu. Ce n’est pas grave ,,, quoique.

En fait, je soutiens, depuis toujours, que :

les blancs devraient être additionnés aux exprimés pour déterminer le vraie majorité absolue

au premier tour, pour être élue , une liste devrait obtenir plus de la moitié des inscrits ,,, sinon second tour

En poussant un peu, le vote pourrait être obligatoire ,,, comme en Belgique !

Conclusion

Finalement, les abstentionnistes favorisent le côté insincère de ce style de scrutin actuel. Si vous n’êtes pas d’accord, dîtes-le et dîtes pourquoi ,,, mais ne m’agonisez pas !

A plus …

ACL

****************************

Chronique du 13/02

Double vote … y réfléchir à deux fois …

 Viganais (es), le 15 mars, vous voterez pour l’une ou l’autre liste en lice à ce jour, pour élire  :

  • les 27 conseillers municipaux viganais pour la mairie
  • les 15 conseillers communautaires viganais pour la CDC Pays Viganais composée au total de 42 conseillers communautaires issus des 21 communes.

Les règles

 Pour Le Vigan, la liste des  candidats viganais aux sièges de conseiller communautaire comporte donc  15 noms et 27 noms pour celle du conseil municipal;

Les candidats figurent dans le même ordre de présentation pour le conseil municipal et le conseil communautaire, ces listes étant composées alternativement de candidats de chaque sexe.

 Le candidat en tête de la liste des candidats aux sièges de conseiller municipal sera donc également en tête de la liste des candidats aux sièges de conseiller communautaire.

Tous les candidats aux sièges de conseiller communautaire doivent figurer au sein des trois premiers cinquième des candidats au conseil municipal.

Pour constituer la liste des conseillers communautaires, il faut donc partir de la liste des conseillers municipaux tout en autorisant des « sauts » dans cette liste, c’est-à-dire ne pas retenir certaines personnes de cette liste, mais en respectant l’ordre de la liste des candidats au conseil municipal.

Pour autant, il est tout à fait possible de présenter une liste des candidats au conseil communautaire reprenant les premiers de la liste des candidats au conseil municipal sans sauter aucun nom.

Les choses sont claires : en ce qui concerne Le Vigan, pour être élu conseiller communautaire, il faut être élu aussi conseiller municipal du Vigan. (idem pour toutes les communes du Pays Viganais), 

La répartition des sièges en fonction du scrutin

L’élection est acquise au premier tour si une liste recueille la majorité absolue des suffrages exprimés. Sinon il est procédé à un second tour.

Scrutin clos, la liste arrivée en tête se voit attribuer 50% des sièges : pour Le Vigan, cela donnera 14 sièges municipaux sur 27 et 8 sièges communautaires sur 15.

Le solde soit 13 sièges municipaux et 7 sièges communautaires sont répartis ensuite entre les listes viganaises en lice, liste vainqueur comprise.(technique de répartition expliquée dans la chronique du 07/02 ci-dessous)

Suffrage exprimé, vote blanc, vote nul, abstention … le piège !

Le fait de voter ou non, la prise en compte des votes selon leur forme, le cas des abstentions et le fait que certains élus le sont dans deux structures différentes par le truchement de deux scrutins  interdépendants et simultanés …

 … cela mérite réflexion dans la deuxième partie de cette rubrique … demain!

********************************************************************

Chronique du 12/02

Informé, j’ai jeté un œil … 

Avèze, mardi 11 à 18 h

Réunion au Foyer communal avec au programme la présentation de la liste conduite par Martine Vole-Wild suivie d’un exposé du programme proposé au citoyens avézols. Un échange eut lieu entre “candidats et électeurs” sur les principaux sujets évoqués. 

ACL : Insolite ! Toutes les photos couleur que j’ai prises sont saturées jaunes ! Je pense que l’éclairage de la salle est responsable du phénomène. Les photos prises quelques minutes plus tard ailleurs sont normales … Soyez indulgents !

Le Vigan, mardi 18 h 45

Salle Jeanne d’Arc, première réunion d’échanges avec les Viganaises et Viganaises sur les quatre prévues par l’équipe “Cozza”. Sujet du jour le “Vivre ensemble“. Pendant 1 h 30, près de 80 personnes  (comptage ACL)  ont débattu de divers sujets dont : communication, sécurité, liens jeunes-personnes âgées, mutuelle communale, relations entre élus et personnel communal, propreté de la ville, aide et soutien (petit dépannage) personnes âgées et personnes à mobilité réduite, etc

La prochaine réunion aura lieu le mardi 18 février à 18 h, salle Albouy. Sujet “Faire de ma commune, un modèle écologique

********************************************************************

Chronique du 11/09

Présentation de la liste Cozza

Au cours de la réunion publique au Cantou le samedi matin 8 février, les membres de la Liste Cozza se présentèrent succinctement. La liste est complète et sera déposée en préfecture le 13 février.  Est jointe ci-après cette liste de manière succincte en attendant le document en cours de réalisation dans sa présentation officielle.

a

Pan sur le bec ! J’ai oublié  Anne Jacquot et Claudine Martinez

******************************************************************

Chronique du 09/02

Samedi matin, c’était coup double !

Juste avant la réunion : interview express


Un prévu, un imprévu :

Du côté  Cozza, comme annoncé, réunion au Cantou avec, à l’ordre du jour, la présentation de la liste en piste pour le 15 mars. Un Cantou débordant quelque peu à l’extérieur (entre 140 et 150 personnes au total, comptage sur photos) et 27 candidats style défilé mode, chacun se présentant en quelques mots.

Le chef de file avait, auparavant, souhaité la bienvenue à toutes et toutes,  présenté le pourquoi et le comment de leur candidature et les grandes lignes du programme proposé aux viganaises et viganais  pour 2020-2026. Pour terminer, conversation générale autour du pot traditionnel.

 

Du côté Arnal, initiative de dernière heure avec une dizaine de candidats “Arnal” pour une distribution de tracts sur le marché : petit format recto verso avec photo et liste des candidats par ordre alphabétique.(voir chapitre dédié “Arnal”)

J’ai eu le droit au mien et à un court échange avec Sylvie Arnal. J’ai renouvelé ma proposition d’ interview express (sans succès). Dommage.

 

Prochaines réunions annoncées :

Liste Cozza : Rencontres viganaises n°1 sujet : “Vivre ensemble”, mardi 11 février salle Jeanne d’Arc à 18 h

Liste Arnal : vendredi 21 février, rencontre citoyenne au Cantou à 18 h

****************************************************************

Chronique du 07/02

Plus qu’hier, moins que demain … faut voir !

Mercredi 5 février, 19 h30. Le conseil ce communauté du Pays Viganais est terminé et les conseillers occupent le hall du rez de chaussée. C’est l’heure du traditionnel « verre de l’amitié » et l’occasion d’échanger quelques commentaires et confidences entre élus ,,, et non élus.

Ce soir justement, un sujet semble en intéresser quelques uns. Cela concerne le maire du bourg-centre (et premier vice-président de la « com-com »), absent depuis quelques jours pour raisons de santé et en convalescence.

Après avoir déclaré, en octobre 2019, se représenter aux élections municipales et communautaires de mars 2020, notre maire-vice-président a annoncé, en janvier, son retrait de la vie politique active.

Voici que ce soir du 5 février, une information circule, donnée pour exacte : l’intervention chirurgicale prévue est une réussite et la convalescence se présente sous de bonnes auspices pour Eric Doulcier.

Ses proches collaborateurs ont annoncé à certains, nous dit-on, le retour du maire-vice président dans la liste qu’il devait conduire comme annoncé à l’automne.

Je me suis enquis de la réalité de cette nouvelle situation et les confirmations ne m’ont pas manqué. Je la tiens donc pour crédible.

……………………….

Voici donc une nouvelle donne dans le contexte électoral actuel.

Plusieurs questions se posent  concernant les choix du candidat retrouvé :

  1. Dans la liste « municipale », figurera-t-il au début pour être éligible quel que soit le résultat du scrutin ? Ou bien en fin de liste pour marquer son soutien à cette liste, sans espoir d’être élu  pour autant?
  2. Figurera-t-i dans la liste présentée pour la communauté de communes en position éligible (on vote deux fois le 15 mars : pour la mairie et pour la com-com) ?
  3. Sa situation personnelle sera-t-elle, dans ce contexte électoral, comme un élément de nature à influencer le choix des électeurs dans un sens ou un autre ?
  4. Scrutin clos, en cas de succès pour cette liste, la position de tête de liste est-ce la garantie ferme et définitive d’être élue maire fin mars ?
  5. En cas d’échec de cette liste, ses quelques élus à la com-com seront-ils dans la majorité communautaire ou dans l’opposition ?

……………………………..

Nous voici donc avec deux listes dont nous connaîtrons la composition dès demain samedi matin. Je ne vois guère la possibilité d’une troisième liste en raison même du temps restant jusqu’au 15 mars.

J’ai déjà donné mon analyse concernant la répartition des sièges au conseil municipal en fonction des résultats du scrutin. (voir ci dessous chronique du 29/01))

Je vais prendre un cas extrême. : le résultat du scrutin est 48 % et 52 %. (980 voix et 1020 voix)

Liste Cozza 52 %, Liste Arnal 48 %

Répartition : 20 sièges et 7 sièges

Liste Arnal 52 %, Liste Cozza 48 %

Répartition : 20 sièges et 7 sièges

Pour des scores de 60 % et 40 %, nous aurions 22 sièges et 5 sièges

Pour des scores de 80% et 20%, nous aurions 24 sièges et 3 sièges

Comme quoi, plus l’écart entre les deux listes est petit plus la répartition est injuste et la démocratie au plus mal !

à très bientôt ……

********************************************

Chronique du 29/01

Après la proclamation des résultats des élections, 

la répartition des sièges au conseil municipal …  ACL 28/01 

Comment ça marche ?

Prenons un exmple 

Résultats du vote du 23 mars 2014 :au Vigan

  • Liste Doulcier 1136 voix,
  • Liste Gervasoni 452 voix,
  • Liste Druyer 317 voix

Inscrits 3059, Votants 2002, Exprimés 1905, Abstentions 1057

Premier décompte

A l’issue de l’élection, il est attribué à la liste arrivée en tête, un nombre de sièges égal à la moitié du nombre de sièges à pourvoir , arrondi à l’entier supérieur,

Nombre de sièges du conseil municipal : 27

  • Liste Doulcier : 27 / 2 = 13,5 soit 14 sièges

Restent 13 sièges à répartir

Deuxième décompte

Les 13 sièges restant sont répartis entre les trois listes en fonction du « quotient électoral »

Quotient électoral = suffrages exprimés / sièges à répartir soit 1905/13 = 147

  • La Liste Doulcier se verra attribuer 1136 / 147 = 8 sièges qui s’ajouteront aux 14 déjà acquis
  • Liste Gervasoni 452/147 = 3 sièges
  • La liste Druyer 317 /147 = 2 sièges

Qu’aurait donné une répartition à la proportionnelle intégrale?

La formule pour chaque liste : (nombre de sièges / suffrages exprimès) x score de chaque liste = nombre de sièges attribués ce qui donne :

  • Liste Do : (27 / 1905) x 1136 = 16 sièges
  • Liste G : (27 / 1905) x 452 = 7 sièges
  • Liste Du : (27 / 1905) x 317 = 4 sièges

I am contest !

Depuis longtemps je considère cette méthode de répartition des sièges comme fondamentalement inégalitaire et conçue pour assurer une majorité à la liste arrivée en tête (admettons au nom de la stabilité ),,,mais bien au delà du raisonnable réduisant du même coup l’opposition à une peau de chagrin en l’empêchant de jouer son rôle. Avec aussi peu d’élus, comment participer aux commissions de manière efficace sans courir d’une commission à l’autre et d’être transformés en conseillers multi-cartes ; Comment se répartir équitablement et efficacement les tâches ?

Et je n’ai pas évoqué les problèmes de bulletins blancs et nuls sans oublier les conséquences de l’abstention et ses manipulations .

Ce sera l’objet de ma prochaine élucubration.

A bientôt.

ACL

***********************************************

.Chronique du 26/01

Une sorte de dégagement … Acl 26/01

Dans un article récent du Midi Libre, le titre annonçait la liste Sylvie Arnal renouvelée à plus de 80%. C’est  à dire, qu’au mieux, il ne resterait que 5 conseillers sortants 2014-2020 sur la nouvelle liste formule 2020-2026.

Sur les 27 conseillers élus en mars 2014, 22 le furent issus de la liste “Doulcier” et 5 issus des listes d’opposition “Gervasoni” et  “Druyer”.

Au fil des ans, la liste “Doulcier” connut quelques déboires :

Sue les 8 maires-adjoints nommés en 2014, il n’en restent que 4 encore en fonction  à ce jour et sur ces quatre, une seule se représente en mars 2020 : il s’git de Sylvie Arnal, tête de liste en remplacement du maire sortant Eric Doulcier qui ne se représente pas non plus.

En ce concerne l’opposition de 2014, il en reste un,  semble-t-il, pour se représenter.

Résultat : 6 conseillers sortants sur 27 figureront sur les listes 2020 … Un coup d’œil sur le conseil en fin de mandant avant de conclure

Etat des lieux au soir du premier tour des municipales 2014

En forme de conclusion 

On pourrait parler d’hécatombe car 6 conseillers  (5 majoritaires et 1 opposition) survivants  sur les 27 valeureux élus de 2014, c’est peu, très peu !.

Les causes sont multiples : il y eut des démissionnaires, des “démissionnés”,  des “remerciés” de fin de parcours, des déçus, des “plus d’accord” et des “preneurs de retraite” soit au total 22 sur 27. Il y a de quoi s’interroger sur les raisons de ce “tsunami”.

Le titre de l’article du Midi Libre présentant les 80% de renouvellement comme positif, c’est peut être un peu osé.

Ayant perdu 80% de ses effectifs, c’est une liste presque entièrement renouvelée qui se présentera” serait plus juste.

 

 

 

 

1 Commentaire

  1. Il en va de la répartition des sièges municipaux comme de l’éternel charcutage aux législatives : Un massacre de la démocratie!
    C’est bien triste tout ça ma pov’ Huguette… Mais bravo pour la démonstration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.