Une campagne en milieu rural

Dans quelques jours, les conseillers communautaires  seront appelés à choisir  celui ou celle qui présidera, pendant six ans,  leur Communauté des communnes du Pays Viganais (CDCPV).  Et ce n’est pas rien !

 

La « CDCPV » c’est : 21 communes, un peu plus de 10 000 habitants répartis entre Cévennes et Causse,  42 conseillers tout récemment élus ou réélus sans oublier une centaine de personnes employés par la CDCPV.

Le Conseil des « 42 » gère et admisnistre le tout.: ses 42 conseillers décident et l’exécutif (un(e) président (e) et six ou sept vice-présidents) propose, organise, coordonne et exécute !

Et justement, le 15 juillet, le Conseil (des 42) choisira entre les deux candidats (seuls déclarés à ce jour …) pour assurer la nouvelle présidence 2020-2026. Nouvelle présidence dans la mesure où Roland Canayer, président sortant, ne se représente pas.

Une femme, un homme en lice. Deux paysviganaisiens au parcours comparable:

  • Martine VOLLE-WILD : 1ère adjointe puis maire de Avèze, vice-présidente de la CDCPV
  • Régis BAYLE : maire de Arrigas, ancien vice-président de la CDCPV, président du PETR Cévennes-Causse

Ce sont des coutumiers des organisations territoriales dont ils connaissent bien les arcanes. Ils ont quelques différences dans leur approche des problèmes qui se posent dans la CDCPV : au premier chef, harmoniser la marche en avant des 21 communes dont la population va de 50 (Vissec) à 4000 habitants (Le Vigan). Faire table  rase aussi d’un passé parfois conflictuel pour cause d’égo  au bénéfice déssormais d’un « et go ! »

Il reste aux deux postulants à nous expliquer pourquoi chacun d’entre eux sera le meilleur président pour assumer la présidence 2020-2026  !

Il est probable que le résultat du scrution du 15 jullet sera « ric-rac ». Avec 42 votants, il faudra au moins 22 voix pour être élu(e).  La campagne sera courte (à peine plus d’une semaine). L’ambance sera fonction du comportement des deux candidats :  adversaires, concurrents, ennemis, contradicteurs, débatteurs, rivaux ?

La phase suivante concernera la nomination des vice-président(e)s …

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.