Qui qui gouverne ?

Depuis ce dernier communiqué  : « Le prochain conseil municipal aura lieu a huit clos (!!)  selon la circulaire ministériel (!!) du 17 mars 2020 sur l’élection des conseillers municipaux et communautaires », le site de la mairie du Vigan est étrangement silencieux.

Le conseil ne  s’est pas réuni (comme annoncé pour le 21 mars) puisque de nouvelles consignes ont été données par le Gouvernement qui a reporté au 15 mai (voire plus ) l’élection du nouveau maire, des adjoints et l’installation du nouveau  conseil municipal.

C’est donc le conseil, le maire et les adjoints « 2014-2020 « qui ont repris le pouvoir » jusqu »au 15 mai.  Une semaine plus tard on peut, peut-être, s’étonner que pas une information ne soit donnée sur « l’état de la commune » et les dispositions prises éventuellement par la municipalité « restaurée ».

La seule nouvelle qui a un peu filtré est l’autorisation donnée pour que le marché de samedi martin se tienne . Par qui, sur la base de quelle concertation avec les élus 2014-2020 ? Quelques uns de ces élus « maintenus » (ou « prolongés » si vous préférez) qui ont retrouvé l’intégralité de leur mandat, se sont inquiétés de cette situation, sans effet semble-t-il

A moins que le week-end ait réveillé les consciences et qu’on voit paraître, aujourd’hui lundi, la convocation de l’exécutif (maire + adjoints) et convoquer illico presto le conseil municipal 2014-2020 pour reprendre la situation en main notamment pour ce qui concerne la gestion de la ville et, entre autres, les problèmes de sécurité d’autant que les nouveaux élus ne peuvent pas intervenir dans cette gestion puisqu’ils ne sont pas « installés ».

ACL

NDLR :Sur le page facebook « Mairie Le Vigan » : deux communiqués des 17 et 18 mars

NDLR : Les élus apparaissant sur la photo sont des élus nouveaux du 15 mars

Passation des pouvoirs (source :Association des Maires)

3 Commentaires

  1. Théoriquement le report de l’élection du maire et de l’installation du nouveau conseil municipal font que les anciens devraient être rappelés pour reformer l exécutif. Le maire, si il n’est pas à même de reprendre ses fonctions peut céder ses mandats à un ou une adjointe mais cela ne « démissione » pas pour autant les autres conseillers et adjoints. J ‘en déduis que prochainement les élus on ne peut pas dire les « anciens élus » puisqu’ils le sont toujours seront au moins informés soit de la tenue un conseil municipal soit au moins consultés via des moyens techniques ne nécessitant pas de présence physique, qui existent et qui en ces circonstances seraient bien utiles. Quoi qu’il arrive la publication du maintien du marché par un membre de la liste récemment élue,ou de photos montrant les membres de cette même liste en réunion »de crise » dans la salle du conseil,semblent être des maladresses qui attestent de lacunes en matière de compétences et au minimum dans la communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.