Ce qui change le 3 novembre

Nouvelles règles d’indemnisation pour les chômeurs

Conditions d’accès, rechargement des droits, dégressivité de l’allocation pour les cadres… Dès le 1er novembre, les règles de l’Assurance chômage se durcissent.

En revanche, il sera désormais possible de démissionner de son travail et de percevoir une indemnité. Quitter votre entreprise, vous l’envisagiez mais étiez inquiet à l’idée de ne pas avoir un filet de sécurité? Depuis le 1er novembre, cette démarche est possible puisque vous pouvez, sous conditions, toucher le chômage. Enfin, les indépendants auront accès, sous conditions, à l’assurance chômage.

Hausse du prix du gaz

Les températures chutent et le prix des tarifs réglementés grimpe! Dès le 1er novembre, votre facture (hors taxes et contribution tarifaire d’acheminement ou CTA) augmente de 3,2% si vous vous chauffez au gaz, de 0,8% si vous cuisinez et de 1,8% pour un usage mixte eau chaude et cuisson. À noter que cette hausse intervient après une année de baisse continue.

40 euros de plus pour l’allocation adulte handicapé

Une bonne nouvelle pour 1,16 million de personnes. L’allocation adulte handicapé passe de 860 euros à 900 euros par mois pour une personne seule sans ressources ou une personne en couple dont les revenus ne dépassent pas 1625,40 euros.

Lancement de la mutuelle santé à 1 euro

La CMU-C et l’ACS ont fusionné et deviennent la complémentaire santé solidaire (CSS), un dispositif à destination des personnes aux revenus modestes. Pour savoir si vous êtes éligible à cette complémentaire qui ne coûte rien ou un euros par jour et par personne, lire “Complémentaire santé solidaire: ne passez pas à côté!”

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.