Plus de taxe d’habitation en 2020 : qui est concerné ?

Comment éviter de payer inutilement la taxe d’habitation en 2020

La taxe d’habitation ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir pour les Français, le gouvernement ayant décidé de la supprimer pour 100% des Français à l’horizon de 2023. Mais dès 2020, 80% des ménages ne la paieront plus… alors évitez de la payer inutilement.

La réforme de la suppression de la taxe d’habitation va se faire progressivement et a déjà commencé : le montant 2019 a été réduit de 65% pour les 80% des Français les plus modestes. En 2020, ces mêmes ménages ne la paieront plus du tout, les 20% les plus aisés devant attendre 2023 avant de bénéficier de la réforme.

Mais qui sont ces 80% ? C’est assez simple : il s’agit des ménages dont le revenu fiscal de référence (RFR) ne dépasse pas un certain seuil : 27.432 euros pour un célibataire, 43.688 euros pour un couple ou encore 55.880 euros pour un couple avec deux enfants… en 2020. C’est important, notamment si votre situation a changé (augmentation des revenus, changement de situation familiale…). Pour connaître votre RFR, il suffit de regarder sur votre avis d’imposition. Le simulateur officiel de Bercy de la réforme de la taxe d’habitation.

Pourquoi vous pouvez risquer de payer pour rien ?

Certains ménages, afin de lisser le paiement de la taxe d’habitation, ont opté pour la mensualisation. Mais voilà, en 2020, ils risquent de payer pour rien : la taxe d’habitation n’étant envoyée qu’en octobre et étant basée sur la déclaration d’impôts, l’administration fiscale ne saura qu’à l’été 2020 si oui, ou non, vous devez la payer. Entre temps, la mensualisation continuera.

Bien évidemment, les ménages ayant payé indûment seront remboursés, mais il est possible d’éviter de donner cet acompte inutile. Pour ce faire, il faut se rendre sur son espace personnel sur le site impots.gouv.fr, rubrique « paiements » puis « gérer mes contrats de prélèvement ». Là vous pouvez modifier le montant prélevé pour chaque contrat : dans le cas présent, c’est la taxe d’habitation qui nous intéresse. En cliquant sur « modifier vos prélèvements mensuels », vous devrez entrer dans la case « total de l’impôt estimé pour l’année » le montant que vous pensez devoir payer.

Attention : ce montant n’est pas zéro mais, dans la plupart des cas, 139 euros. Cette somme représente la redevance télé (ou « contribution à l’audiovisuel public ») que doivent payer tous les ménages disposant d’un téléviseur, et ce même après la réforme.

Une manipulation à faire avant le 16 décembre

Cette manipulation est à faire le plus vite possible pour qu’elle soit prise en compte. En la réalisant avant le 16 décembre 2019, elle sera prise en compte dès janvier 2020. Cette date n’est pas une date limite mais plus vous changerez tard, plus vous verserez des acomptes inutilement.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.