La taxe foncière : un sujet en or ! (1/3)

L’addition est “salée” pour les propriétaires gardois avec une taxe foncière sur le bâti qui a bondi en moyenne de 35 % du fait de l’évolution des taux et de la révision des valeurs locatives mais pas seulement puisque, au cours de la période 2008-2018, y compris un sujet en or !pour notre secteur viganais :

  • la taxe départementale du Gard est passée de 14,30 % à 24,65 %
  • la taxe des ordures ménagères de 0,27 % à 14,50 %
  • la taxe de la CDC Pays Viganais de 1,52 % à 3 %
  • la taxe communale du Vigan n’a pas varié : 25,97 %

La taxe foncière dont s’acquittent les propriétaires de biens immobiliers s’est envolée ces dix dernières années. Entre 2008 et 2018, la taxe foncière au total a augmenté en moyenne de 34,7 % (22,1 % au Vigan), augmentation due essentiellement à la révision des valeurs locatives appliquée chaque année par l’administration fiscale, mais aussi du fait des hausses de taux décidées par les collectivités (communes, intercommunalités et Département). Sur les cinq dernières années (2013-2018)., la hausse est 3,7 fois plus rapide que l’augmentation des loyers et 3,5 fois plus accélérée que l’inflation.

Les disparités sont importantes  d’une ville à l’autre, ce qui rend toujours la comparaison très difficile pour le contribuable. Seule certitude : cela augmente quasiment partout et de façon spectaculaire parfois.

De plus, la région fait figure de mauvais élève. Cela augmente partout sur des taux déjà très élevés. C’est le cas à Nîmes, par exemple (avec un taux appliqué prenant en compte les parts communale, départementale, intercommunale et les taxes additionnelles de 55,91 %), parmi les plus élevés de France pour une grande ville. Montpellier n’est pas loin avec un taux cumulé de 53,2%. Le record est à voir du côté de Carcassonne qui affiche un taux total de 74,1 %, le plus fort pour les grandes villes de la région.

Dans le Gard, le record est à mettre du côté de Bagnols-sur-Cèze avec une évolution de 45,05 %. A l’échelle nationale, c’est Paris qui a la progression la plus importante sur la durée

Ci-dessous le taux communal de la taxe foncière des 21 communes du Pays Viganais. Le Vigan est et reste la commune la plus chère, néanmoins suivie de près par Aulas, Avèze et Bréau. Quelques “bienheureux” à Blandas, Campestre et Luc, Roquedur et Vissec !

Reste à traiter de la révision de la valeur locative : une page sera en ligne demain mardi 22

et aussi de l’évolution possible, probable ou inévitable (?) du taux de la taxe pour 2020 et la suite : une page mercredi sur le sujet (d’autant que Le Vigan est peut être plus concerné qu’on ne le pense) et … quand on connaît  l’efficacité de nos chers élus pour la non-communication et la non-concertation sur les sujets de fond ! Faut dire aussi que la communication est parfois curieuse : aucune hésitation, par exemple, pour tout récemment “vanter” dans la presse l’Agenda 21, même si c’est un dossier mort-né depuis des années et qui se délite doucement au fond d’un placard municipal …

A demain

acl

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.